Sublimette cucul la praline

Comme toute Parisienne célibataire de moins de trente ans, comme toutes vos homologues étrangères ( New Yorkaise, Londonienne, Péruvienne ou Tokyoïte ) et vos congénères mariés– 2-enfants , vous ne comprenez rien aux hommes.

L’inverse étant vérifiable, puisque les hommes ne comprennent rien aux femmes.

Après quelques jours d’une colère sans nom (quel connard), puis d’une légère prise de position excessive (je suis trop moche pour qu’un mec me rappelle) vous en revenez toujours à la question initiale (pourquoi n’a-t-il pas rappelé ?)

Bon d’accord, c’est votre ego qui parle.
Ça n’est pas comme si vous aviez vécu un truc extraordinaire avec ce soi-disant Viking.

Mais tout de même, pour le principe, vous vous triturez le cervelet pour savoir où vous avez couillez.

Parce qu’il vous semble que vous n’avez pas merdé.

 Et que ce garçon qui se montrait plus qu’intéressé par la Sublime jeune femme que vous êtes.

Et puis vous avez trouvé la réponse à cette question.
Au détour d’un fichier msn enregistré sur votre mac.

Vous cherchiez un cours sur les bigoudis, infligé à l’Élite de la Nation (vos apprenties coiffeuses) à qui vous enseignez patiemment quelques notions de coiffure.

Vous tapez donc bigoudis sur spotlight

image15.png

Et vous tombez, édifié, sur ce fameux enregistrement de conversation msn.

Vous souriez, victorieuse.

Ça y est, vous avez la réponse à vos questions
Vous savez pourquoi Viking a fui en Alaska.

Rappel de l’historique de cette laconique relation :

Tout a commencé par une rencontre sympathique, suivi d’un bombardement de texto dont vous n’aviez pas l’habitude.

Jusqu’ici, tout va bien

Vous vous prêtez au jeu, finalement assez agréable, du coup de fil quotidien, du texto toutes les 3 heures et du clin d’œil sur msn.

Vous vous payez même le luxe de refuser un second rendez-vous le surlendemain, et ne revoyez Viking que le lundi suivant.

Jusqu’ici, tout va bien

Deuxième rendez-vous efficace, qui confirme que vous êtes tous les 2 compatibles.
Vous l’invitez même sous votre couette, en tout bien tout honneur.
Vous vous dites que vous allez, pour une fois, faire les choses bien et ne pas lui sauter dessus, à ce brave homme, mais simplement vous endormir dans ces bras.
Lui a l’air plus que satisfait de la situation.

Jusqu’ici, tout va bien.

Alors le lendemain, sur msn ,vous échangez une conversation courtoise et mielleuse :

msn1.png

Jusqu’ici, tout va bien

Et tout à coup, vous avez merdé.
Comme une bleue

msn2.png

Et en plus, vous en avez remis une couche.

msn3.png

 

Comme une adolescente pré pubère boutonneuse.
Qui fait fi de la loi la plus élémentaire de la relation sexuellement – amoureuse :

NE JAMAIS DIRE CE QU’ON RESSENT À UN HOMME.

Mais enfin, que vous a-t-il pris de vous confier comme cela ?

Voilà pourquoi.
Chaque problème a sa solution.

Si une Copine Putafrange avait agit de la sorte, vous l’auriez copieusement engueulé.

Quelle belle leçon de vie…

Vous allez donc en rester à ce vieil adage :
Fuis-le, il te suit ;
Suis-le, il te fuit.

CQFD
 

16 commentaires à “Sublimette cucul la praline”


1 2
  1. 0 electron 20 sept 2008 à 16:53

    hum je crois que sublimette a oublier la régle du « bus »
    n’oublies pas de monter dans le bus sublimette ;)

  2. 1 opie 20 sept 2008 à 19:26

    c’est beaucoup plus simple que ça, c’est juste un gros con!
    laisse tomber, il ne te mérite pas! il ne mérite pas le temps que tu as passé avec lui, le temps que tu as passé à attendre son appel, et toute l’énergie que tu mets à t’énerver contre ce pauvre type!

  3. 2 ta belle soeur préférée 20 sept 2008 à 19:56

    Ouais tout ça me parait un peu trop réflexionneux,c’est un connard un point c’est tout….
    Le principal étant vous n’ayez pas tawiné : l’honneur est sauf.
    Je suis en totale dépression car dans moins de 24 heures BB frère part vivre à l’autre bout de la planète et ça c’est un vrai drame (non que ta rupture n’en soit pas un, oups…).
    Je suis de tout coeur avec toi mais tu devrait appeler sur son lieu de travail pour être sur qu’il soit tjrs vivant un accident est si vite arrivé.
    Bisous ma chérie

  4. 3 LeMéchantMax 21 sept 2008 à 2:18

    Alors contrairement à ce que tu penses il faut dire aux hommes ce qu’on ressent, ensuite soit ils sont encore jeunes/instables/ pas sûrs d’eux/gamins/etc et ils ont du mal et préfèrent fuir, soit ce sont enfin des hommes, des vrais et ils sont ravis.
    Peut-être que tu les choisis mal.

    et le « Fuis-le, il te suit ; Suis-le, il te fuit. » c’est bon pour les personnes qui savent pas ce qu’elles veulent et qui ont besoin de quelqu’un comme motivation, la motivation on la trouve en soi.

  5. 4 gourmeline 21 sept 2008 à 11:43

    aahhh ces hommes !

  6. 5 the dahu 21 sept 2008 à 21:09

    Non pas toi !!!! ma bichette… entre nous tu aurais au moin du profiter de son passage sous la couette pour… profiter le gouter juste un peu.

    « Le corbeau jura un peu tard qu’on ne le reprendrait plus »

    Ton esthéticienne pieds d’amour

  7. 6 sublimissime 22 sept 2008 à 7:54

    Bon allez, trêve de bavardage;
    Ce garçon est déjà enterré (au sens figuré)…

    Nous boycotterons juste la sortie de son prochain film;
    De toute façon, personne n’aime Sophie Marceau.

  8. 7 Monsieur Plus 22 sept 2008 à 8:47

    Sans vouloir le défendre, serait-il possible d’imaginer qu’il puisse avoir eu un méga-contre-temps qui l’empêche de te contacter ? Genre platré jusqu’aux yeux, 6 pieds sous terre ou autre…

    Sinon, c’est un malhonnête doublé d’un con.

  9. 8 monsieur gabriel 22 sept 2008 à 9:16

    J’ai exactement merdé de la même manière avec le mien. Mais maintenant, j’ai compris la technique : je lui laisse faire des compliments et des remarques gentilles, je l’ignore sinon, et surtout JENE REPOND PAS à ses remarques gentilles !!!

  10. 9 sublimissime 22 sept 2008 à 9:31

    ET POUR QUE CE SOIT BIEN CLAIR:

    NON, CE MONSIEUR N’AI PAS PASSE SOUS UN BUS, IL EST EN LIGNE DE PARTOUT msn – facebook…

    JUSTE UN BRANLEUR :)

  11. 10 JuhLyAhn 22 sept 2008 à 10:07

    Rahllala merci Sublimette pour cette leçon ! je le sais qu’il ne faut aps aller trop vite en besogne de sentiment.. mais ici est écrit que il ne faut vraiment pas se dévoiler ! …

    Je crois qu’on est toutes un peu pareilles, non? ;-) En tout cas moije vis un truc de fou aussi.. et je suis bien perplexe à la situation !

  12. 11 Osmany 22 sept 2008 à 12:52

    Ah bah voilà… une terrible erreur de débutante. Cette phrase là, elle se glisse sur l’oreiller, et après quelques semaines de fornication…pas avant…tsss…

  13. 12 Douddoud'Amour 22 sept 2008 à 13:09

    J’aime bien ton introspection, où tu recherches ton erreur… là où tu n’en a pas faite !!!
    D’autres que toi n’aurais même pas pris le temps de se poser ces questions existentielles. Il faut bien l’admettre, il avait peut-être la carrure d’un vicking, mais le cerveau d’une noix (d’une oie).
    Ou bien c’est une ruse pour que tes amis t’offrent une bonne bouteille de Merlot !!! C’est futé…

  14. 13 Gabou, the female of homme de cromagnon 22 sept 2008 à 13:34

    Ah ma sublimissime sublimette !!
    que de temps perdu à te prendre la tête !
    A moins que tu en tires des leçons pour le prochain baroudeur carriériste qui se présentera !
    Je pense que toute mimie sensible que tu es, tu t’enflmames dès qu’on te sussure un mot doux ! Que c’est normal, on attend toutes la même ration de bonheur !
    MAIS les hommes savent quoi dire et quand le dire pour ferrer de la gougeonnette en mal d’émotions, et ce dixit mon homme, qui pour une fois n’essaie pas de défendre ses semblables !
    Alors prudence et raison garder pour le prochain ! le laisser dire, mais bien lui faire comprendre que même s’il t’a appâtée, il n’est pas prêt de te faire craquer !
    Plein de bisous et passe un coup de fil si le blues te prend !

  15. 14 Charlie 22 sept 2008 à 13:54

    Fuis-le, il te suit ;
    Suis-le, il te fuit… si si ca marche, mais en général, pas à tous les coups !
    J’le connais ce proberbe ^^
    Les garçons ne sont pas tous pareil (heureusement ou pas ??) mais ca peu allez dans 3 sens de dire ce qu’on pense à un garcon, soit : ça passe, ça casse ou ça trépasse.
    En bref, soit il en profite, ou il apprecie, ou il se sauve !
    J’suis à la bourre…des bisous ^^
    Charlie

1 2

Laisser un commentaire


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes