Sublimette et les choses du sexe

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous vous intéressez aux choses du sexe.

Vos brunchs dominicaux sont le théâtre de débats prolixes sur le sujet.
Et vous y apprenez beaucoup de choses.
Parce qu’à force de trop traîner avec vos Copains Joyeux, vous devenez une véritable experte en matière de pratique sexuelle appréciée par les mâles.

Nous parlons ici messieurs, de la chose que votre femme ne veut jamais faire, et de celle qu’elle ne veut faire que de temps en temps.

Commençons par le vaste débat de la gâterie.filleetsucette.jpg

Parce qu’il y a débat, c’est le moins que l’on puisse dire.
Si les hommes se plaignent d’avoir dans leur lit des femmes qui « rechignent à la besogne » (pour citer vos Copains Hétéro beauf), c’est tout simplement que l’acte en lui même n’a pas la même connotation pour tout le monde.

Moment d’intimité profond pour nous ; il semblerait que pour ces messieurs, ce soit un truc d’une banalité sans nom.
Encore le mystère de la différence de perception homme/femme…


Sommes-nous peut-être, mesdemoiselles, un poil refroidies par l’image de quelques films porno sur lesquels nous tombons en téléchargeant le dernier épisode de How I met your mother ?
(Toujours extrêmement surprenant la vue d’un énorme sexe en érection à la place de notre cher Barney en costume, les joies du téléchargement illégal…)

Pour le coup, la vue de ces jeunes femmes, exploitées comme un vulgaire bout de barbaque, engloutissant un organe érectile avec une joie forcée, puis simulant l’extase en se faisant mitrailler le brushing et le gloss,n’est que très moyennement excitant et surtout avilissant.

À quand de belles productions romantico-cochonnes pour les femmes ?


En tout cas, en termes de pratique, vous êtes en mesure aujourd’hui de confier LE tuyau à vos Lectrices Putafrangées , qui a changé votre vie et celles de vos amants épisodiques,que vous avez vous-même appris par les plus experts en la matière qui soit, vos Copains Joyeux donc…

(Avouons tout de même que vos brunchs sont particuliers…)

Alors Ce truc extraordinaire, c’est de toujours laisser un doigt dans la bouche (généralement le pouce) en même temps que le sexe de votre victime.
Le tout léché avec passion, vous ne savez pas pourquoi mais ça transcende les hommes.
Ça pour du tuyau, c’est du tuyau

Par contre messieurs, si vous pouviez éviter le trip hardeur de film porno allemand, qui tire violemment les cheveux et/ou (pire) appuie sur la tête, vraiment ça n’est agréable pour personne.
Profitez du moment et laissez nous faire, nous sommes de grandes filles maintenant.

Et puis il y a la très pudique question du coït anal.

11004739.jpg

Pudique parce que rares sont vos Copines Putafranges, même fortement alcoolisées, qui aiment parler de ça.

Pourtant…

Vous allez donc vous-même respecter la solidarité féminine et ne pas trop vous exprimer sur le sujet (alors que vous auriez eu tellement de choses à dire…)

Vous allez juste donner la phrase clef que vous martèle  tout Copain Joyeux qui se respecte :

1 doigt, 2 doigts, après tout passe.

Oui, ça fait vulgaire et très peu glamour, mais efficace

Messieurs, retenez ce conseil, parce qu’il n’y a pas de sodomie ratée, il n’y a que des sodomies mal préparées (toujours pour paraphraser Vos Copains Joyeux)

Et pour joindre l’image à la parole, vous laissez le groupe MC Circulaire vous faire une brillante démonstration de  persuasion

Notons que c’est Frédéric, le doux et tendre amoureux de votre copine Clotilde, qui vous a fait découvrir cette vidéo somme toute extrêmement pédagogique.


http://www.dailymotion.com/video/x327rg

Vous n’aimeriez pas être la place de votre copine Clotilde…

 

 

 

 

14 commentaires à “Sublimette et les choses du sexe”


  1. 0 NicMo 4 sept 2008 à 8:08

    Pour le productions cochonnes un peu classe : Andrew Blake.
    Au moins, il évite la scène :
    « Oh ! Monsieur le plombier, vous tombez bien, j’allais prendre une douche avec ma copine ! »

    Pour le reste, je suis d’accord. Sauf le pouce dans la bouche. Jamais essayé…

  2. 1 Osmany 4 sept 2008 à 9:58

    Ah ah, merci pour ce moment de plaisir matinal ;-) . Et le truc du pouce…euh, faudra essayer tiens !! Et pour le deuxième point : je confirme, il faut bien préparer le terrain et le plaisir peut vraiment surprendre!

  3. 2 trentenaire 4 sept 2008 à 10:05

    1. Le sujet de conversation me paraît un peu hard le dimanche matin (enfin, si comme moi le matin il vous faut 1/2 h pour émerger !)

    2. Le conseil du doigt sera transmis à qui de droit (merci Sublimette !)

    3. Sur le dernier point, no comment, hormis que la vidéo est assez fun ! cela dit, en matière d’image, rien ne vaut Bruce Willis dans Pulp Fiction quand il tombe sur Ving Rhames avec un baillon qui se fait défoncer ! Ca ça donne tout de suite la pleine mesure de la chose !

    Merki en tout cas !

  4. 3 C. 4 sept 2008 à 15:51

    Ma chére Sublimette,
    D. se joint à moi pour te remercier de prodiguer autant de bons conseils via Sublimissime, notre matinée fut très agréable grâce à toi !

  5. 4 Sublimette 6 sept 2008 à 23:07

    Bande de petits cochons,je savais que j’allais vous interpeller avec ce petit billet doux …

    XXX
    Sublimette

    ps: C, ravie de rendre service, quand tu sais pas, tu me demandes, n’hésites pas !
    je vous embrasse tous les 2

  6. 5 F 25 avr 2009 à 1:10

    la sex week n’aurait pas été complète sans toi! mais tu l’avais déjà recyclé par ailleurs si je me souviens bien le coup du pouce dans la bouche. amusant de voir que les hétéros sont si coincés sur la question de l’anal, ça me semble pas si tabou que ça aujourd’hui.

  7. 6 Esme 25 avr 2009 à 10:15

    Merci pour les conseils! ;)
    Le coup du pouce, à essayer!! très pédagogique les brunch avec vous dis donc! ;)

  8. 7 Sabrina 27 avr 2009 à 2:40

    Teins le sujet à taire passe mieux en musique :D

  9. 8 archie 27 avr 2009 à 18:47

    Excellent la vidéo les paroles de MC Circulaire.
    Bon ok ça fait un peu lourd de service le mec qui ne commente que quand ça parle de sodomie mais j’assume.
    Dans le style il y avait aussi: ‘il n’y a pas de femmes frigides, il n’y a que des mauvaises langues’. A garder pour un prochain article sur le cuni.

  10. 9 Charlie 28 avr 2009 à 11:20

    Mais de quoi tu parles….
    J’comprends rien à ce sujet !
    Quelqu’un m’explique !

  11. 10 monsieur gabriel 30 avr 2009 à 12:33

    Oui tiens, j’ai jamais testé le coup de pouce.

    Pour faire vite, faut toujours s’appliquer sur les bouboules du monsieur, jouer avec la langue comme si c’était des boules de glace (alors que non), mais aussi effleurer (si le monsieur est prude) du bout des doigts l’entrée de sa grotte de Lascaux.

    voili voilou

    bon appétit, bien sûr.

  12. 11 The Célinette 2 mai 2009 à 10:03

    Excellent billet !!!
    Le coup du doigt pendant la fellation, jamais entendu parler. Je mène l’enquête dès ce pas.

    Quand au clip que tu as mis, je suis assez surprise par la notion d’envie de faire mal pendant une relation sexuelle ( ok c’est de la dérision mais le fond est là). Quand la sodomie devient une envie de domination et plus un plaisir partager on touche vraiment le fond !

  13. 12 madinlove 6 mai 2009 à 13:30

    Entièrement d’accord avec l’ensemble du billet!!
    Par contre le coup du pouce pour la fellation jamais essayé.
    Pour le 2ème point je suis d’accord pour dire que de nos jours même en étant le plus doux possible et le plus avenant la majorité féminine ne veut pas franchir le pas…

  14. 13 Sabrina 25 mai 2009 à 18:06

    Choix des articles : 2.

Laisser un commentaire


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes