Le Paris je t’aime de Sublimette

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous aimez Paris.

Passionnément, follement, éperdument, excessivement.

 

http://www.dailymotion.com/video/x7fhrz

Paris vous a accueillie, il y a quelques années.Vous aviez débarqué de votre province natale, il y a 7 ans, pour suivre un garçon, forcément, Musclor, HDVV 2002-2005,

À l’époque, vous mettiez 1h30 de métro pour faire châtelet/ st Michel, vous pensiez que les Bains douche était LA boîte incontournable et que le Bouddha Bar était le summum de la branchitude  parisienne, vous arboriez fièrement un blond putassier et vous portiez des fringues très jeune provinciale en goguette.

Et surtout vous étiez perdue, vous n’arriviez pas à vous adapter à votre ville.

Plus tard, vous avez quitté le fameux Musclor (trop ennuyeux).

Vous étiez tentée, quelques secondes, d’abandonner également Paris.

Mais vous êtes restée, vous ne pouviez pas la quitter, elle.

Vous êtes restée parce que vous étiez tombée amoureuse de Paris, et de cette vie un peu folle que vous meniez.

Vous avez appris à la découvrir, au fil des soirées, des brunchs dominicaux, des verres entre amis, des journées shopping, ou des promenades.

De St-Germain à Opéra, des Champs Élysée à Bastille, de Montparnasse au Bois de Vincennes, de Châtelet à Montmartre, des Tuileries aux Gobelins,vous aimez  Paris.

Vous avez vécu dans plusieurs arrondissements, dans de très beaux appartements haussmannien, dans des studios sordides, en squatte, en couple, en colocation, seule.

Vous adorez votre vie de Parisienne.

La coupe de champagne à 18 euros dans les bars pseudo branchés du Marais,

Le jeté d’aisselle du gros monsieur transpirant dans le métro qui pue,

Le périph toujours bouché d’automobiliste atteint de klaxonisme aigue,

La demi-heure tous les soirs pour garer sa voiture, un coup dans le capot du voisin, un coup dans les fesses de la voisine.

Les parkings à 6 euros de l’heure,au sixième niveau lugubre.

La pollution qui donne ce si joli gris souris à votre coton à démaquiller, le soir.

La salade à 20 euros dans les restos pseudo tendances de la rue de Lappe,

Les loyers exorbitants,pour des appart ridiculement petits.

Les gens qui font la gueule d’une manière si naturelle,qu’on en viendrait presque à les trouver charmant…

Votre plus grand plaisir, c’est le taxi du retour, qui traverse les quartiers parisiens pour vous ramener chez vous, en milieu de nuit.

Vous avez toujours trouvé ces ballades nocturnes sublimissime…

 

Vous avez beaucoup voyagé ces 10 dernières années, visitant des capitales sublimes ;

Mais aucune ne vaut Paris. Paris est et restera la plus belle ville du monde.

Vous vous y êtes fait des amis incroyables, des copines Putafrangées formidables, des copains Joyeux extraordinaires, des collègues de travail géniaux, des hommes étonnants.

Des gens qui ont traversé votre vie et que vous n’oublierez pas, vous avez vécu des expériences inoubliables avec eux,

Et malgré la vraie  Parisienne que vous êtes devenue, vous resterez toujours la petite provinciale émerveillée par la tour Eiffel.

Et ça , ca vaux 1 million de dollars

Votre appart est vide, Coloc a déménagé chez son amoureux, EDF est coupée,les clefs sont rendu, vous avez emménagé pour ces derniers jours chez Chewing-gum, vous avez dit au revoir à vos amis .

Votre billet aller simple et votre passeport s’excitent tous seuls …

A quelques jours d’abandonner Paris et votre vie de Célibataire Parisienne de moins de 30 ans, vous profitez de ces derniers instants…

Peut-être n’est ce qu’un au revoir, peut être est-ce un adieu, vous ne savez pas très bien ce que la vie va vous réserver.

Peut-être que vous ne reviendrez jamais, préférant les cocotiers aux jardins du Luxembourg, la mer transparente à la Seine, les claquettes aux escarpins….

Peut être que paris va vous manquer et que vous reviendrez ventre à terre, rampant, lui suppliant de vous pardonner ce terrible affront que vous lui avez fait en l’abandonnant.

Paris, je t’aime.

14 commentaires à “Le Paris je t’aime de Sublimette”


  1. 0 MissOChoco 6 août 2009 à 13:03

    Paris est une ville magnifique, mais je pense que tu vas vite te faire à la mer transparente et à ne plus souffrir des pieds, et à voir des gens sourire, juste comme ça, pour rien ^^

  2. 1 Ted et Eux 6 août 2009 à 13:16

    Mignon tout plein. J’adore cette ville et je ne la quitterai pour rien au monde, sauf pour voyager et, peut-être un jour pour tester la vie une autre grande ville, genre New York, si la vie m’en donne l’opportunité.

    Tu reviendras, Sublimette. On prend les Paris ?

  3. 2 gourmeline 6 août 2009 à 13:31

    j’suis triste

  4. 3 Falconhill 6 août 2009 à 13:32

    Touchant… Bonne continuation

  5. 4 Phil Jeudy 6 août 2009 à 14:37

    Magnifique ! Magnifique…

  6. 5 lavieenrouge 6 août 2009 à 14:39

    Je partage ton point de vue! j’ai vécu à Paris et j’y reviens de temps en temps j’y étais hier et j’ai passé l’après midi à Paris Plage. J’ai trouvé le concept super sympa!

  7. 6 supalyna 6 août 2009 à 19:11

    déjà! Tu vas nous manquer poulette. Snif Snif Snif!

  8. 7 Caroleen 6 août 2009 à 19:13

    je trouve ton billet très touchant!! j’espère que tu n’as pas le sentiment de regretter et je te souhaite tout le bonheur du monde pour la suite de tes sublimissimes aventures sous les cocotiers! (tu penseras à nous avec nos cotons gris du soir… quand les tiens seront bourrés de sable! hi hi). des bisous, du courage et un simple au revoir!
    :)

  9. 8 k 8 août 2009 à 3:51

    J’avais jamais réalisé, mais c’est vrai que le taxi qui te ramène chez toi au milieu de la nuit et traverse Paris, c’est génial !
    J’ai hate de lire les tribulations sublimées d’une sublimette sous les tropiques. Parcequ’il va y a voir une suite, hein, dis ?

  10. 9 Charlie 9 août 2009 à 10:25

    Ouiiiiiiiiiiiin…..
    Charlie pleure !-(

  11. 10 Lasor6year 10 août 2009 à 20:22

    Oh ma bichette ! Quelle belle déclaration ! Tu vas nous manquer
    Smackis fresh

  12. 11 carolle 11 août 2009 à 22:47

    D’un coup, j’sens l’angoisse montée… c’est vrai?? Tu nous quittes… j’te croiserai pas au MCB ou autres manif??? Snif! moi qui croyais rire en lisant tes aventures, me voilà bien triste… Appelles-moi entre deux cartons et bon voyage… BFP

  13. 12 lucaerne 17 oct 2009 à 23:13

    Ben… Sublimette ne va pas faire un nouveau blog « Sublimette à je-sais-pas-où » ??? :-(

  14. 13 Phèdre 6 mar 2010 à 22:11

    Je m’y reconnais, tu as su saisir l’esprit! Moi aussi j’en suis partie, pour San Francisco. Mais je rêve d’y revenir… avec mon chéri américain.

Laisser un commentaire


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes