• Accueil
  • > Le CV sexuellement-amoureux de Sublimette

Archives pour la catégorie Le CV sexuellement-amoureux de Sublimette

Le CV sexuellement-amoureux de Sublimette

Comme toute célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez un CV sexuellement-amoureux des plus chargé.

C’est le gros avantage que vous avez sur votre petite grand-mère.
Vous au moins quand vous déciderez de vous caser, vous aurez déjà vu le loup et tester la marchandise.

Le problème quand on a connu pas mal d’homme, c’est qu’il arrive un moment où :

  1. Vous ne vous souvenez plus vraiment des prénoms de chacun.
  2. Votre petit cœur saigne souvent parfois.

Évidemment, si vous n’êtes toujours pas marié avec des enfants et une maison en banlieue, c’est que vous ne tombez jamais sur le bon.

images116.jpg

Et là, d’après votre docteur des pieds, il y a un truc à travailler.
Et comme en ce moment, vous êtes en phase de restructuration de vous-même, elle vous demande de sérieusement réfléchir à la question.

La question est toute réfléchie, mais re-réfléchissons-y :

 

Allesendro, de l’amant italien.

Vous l’avez rencontré à Athènes,
Vous aviez 17 ans.
Vous l’avez revu à Nice,
Vous aviez 19 ans.
Il vous a poursuivi à Nouméa,
Vous aviez 21 ans.
Vous avez remis ça à Venise,
Vous aviez 27 ans.
10 ans de passion.
Malheureusement, le jeune étalon de votre adolescence s’est transformé en gros beauf italien une fois adulte.
Vous avez lâché l’affaire…

 

Loïc, du premier amour.

Toute la candeur et la fougue de la jeunesse dans un joli first love.
Vous viviez d’amour et de noix de coco.
Dans un minuscule studio sous les bananiers.
Vous deviez vous enfuir en Australie.
Malencontreusement, votre marin en herbe était un poil dérangé du cervelet.
Vous avez fui très loin…


Simon, du premier coup de foudre.

Il était jeune, il était beau, il sentait bon la campagne.
Vous étiez folle amoureuse de ce garçon
Malheureusement, il a eu la bonne idée de vous quitter pour enfanter votre amie d’enfance, évidemment taille 34, blonde à forte poitrine.
Il vous a fallu un bon paquet de relations-Kleenex pour l’oublier…

 

Yvan ,de la première vie de couple.

À 22 ans, vous avez décidé qu’il était temps de connaître la vie à 2.
Du coup vous rencontrez un gentil garçon et hop, vous emménagez avec lui.
4 longues années à faire plante verte et ramasser les chaussettes sales,
Quand vous le quittez, il vous vaccine pour la prochaine décennie à la vie en commun.


Jérôme, de la première passion

Vous aviez envie d’un truc exorbitant.
Vous avez rencontré ce jeune requin de la finance, beau et un peu barré comme vous.
3 mois de passion destructrice, mais tellement salvatrice.
Vous abandonnez, fatiguée d’être extatique en permanence,


Christian, de la première déception

De l’artiste handicapé des sentiments.
Vous, vous y croyiez à mort.
Ce garçon était l’homme de votre vie.
C’est juste qu’il n’était pas au courant.
Après une quinzaine de ruptures et réconciliation, il était nécessaire de se rendre à l’évidence :
Ça ne marcherait jamais.
Des fois, on persiste bêtement pour rien.
Mais la mort dans l’âme, vous le faites sortir de votre vie.

 

Un point commun entre toutes ces prises de choix ?
C’est toujours vous qui quittez…
Et ça votre docteur des pieds, elle trouve ça extrêmement intéressant !

images56.jpg

En tout cas, vous avez une idée très précise de votre prochain amoureux :
Du Viking/ baroudeur/ Carriériste.

 

 

Paul Walker, si tu nous lis…


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes