Archives pour la catégorie Le Noel de Sublimette

Le Noel de Sublimette


Comme
toute célibataire de moins de 30 ans, vous  fêtez annuellement  Noël en famille.

Vous détestez noël.

La  fête Judéo –Crétine la plus faux cul  par excellence…`

D’un seul coup, noël est prétexte à de nombreux gestes de charité qui ont tous un point commun :

c’est normal, c’est noël.

D’un seul coup, on se met à filer une pièce au clodo qui dort en bas de chez soit depuis 3 ans et à qui l’on ne filerait même pas une clope en temps normal.

c’est normal, c’est noël.
D’un seul coup, on se met à envoyer 20 euros à médecin sans frontière alors qu’un mois avant on a jeté le brave correspondant du Sidaction qui vous a alpagué dans la rue en prétextant un  « pas le temps » limite souriant.

c’est normal, c’est noël.

Et surtout , pendant le dîner, on se coltine mémé Jacquotte .
Qu’on déteste, mais bon,

c’est normal, c’est noël.

Pour vous, cette année plus que les autres, vous n’aviez pas du tout envie de vous taper noël.
Ni de vous taper mémé Jacquotte ;
Ça tombe bien, elle n’est pas venue.
Ni tante Jeanne d’ailleurs.
Votre Bébé Frère est à Nouméa
Votre oncle à Bali.
Vous étiez donc 5 autours de la dinde Picard .

De toute façon, il n’y avait pas de sapin.

Et juste une poignée de cadeaux, que vous avez disposés autour de Marcelle, la plante verte.

dsc00108.jpg

De toute façon, à 20h30, quand Moyen frère et Petite Belle Sœur arrivèrent, vous étiez encore dans le jaccuzzi parental.

dsc001341.jpg

Sous les supplications de Votre petite Maman.

« Noël c’est Noël, bordel de merde, hâte-toi Sublimette. »

De mauvaise grâce, vous êtes  sortie de l’eau.

Lorsque vous avez descendu des escaliers, votre Petite Maman  a failli faire une syncope.

 

dsc00101.jpg

 

« Sublimette première du nom,ma fille unique et préférée, puis-je titiller l’espoir que tu aies l’extrême obligeance de porter un robe de soirée descente, c’est noël bordel de merde. »

Votre petite Maman est très « bordel de merde » en ce moment.

Vous lui  avez dit :
Non.
Elle vous a dit :
Je te déshérite.
Vous lui avez dit :
Je m’en fou, je suis riche.
Elle vous a dit :
Je ne te fais plus jamais de flan au caramel.
Vous lui avez dit :
D’accord, MAIS PAS DE PETIT ENFANTS.
Elle a dit :
OK, tu enfiles au moins une robe.
Vous avez dit :
OK, mais je garde ma pince dans les cheveux.
Elle a dit
OK, mais tu me fais un brushing.
Vous avez dit
Ok, tape la ;

Les négociations sont âpres dans votre famille.

10 minutes plus tard vous aviez revêtu une robe de lumière,
Enfin, un robe quoi.

dsc00124.jpg

Elle faisait canon sur l’écran de votre mac.

Une fois enfilée, vous avez la très nette impression de ressembler à une romanichelle.
Il ne vous manque plus que le singe sur l’épaule et vous pourriez lire les lignes de la main.

Enfin bref ;
Vient  enfin l’heure tant attendue de la remise des cadeaux.

Lorsque votre petite Belle Sœur vous remet votre paquet, empaqueté avec amour, vous faites la même chose qu’a chaque fois que vous recevez un cadeau :
(exception faite lorsque c’est un écrin Cartier)

Vous le secouez et vous demandez si ça se mange.

Apparemment non, au toucher, c’est un livre.

Alors, vous croyant drôle, vous dites :
« Oh, un livre !
Tout ce que vous voulez tant que ce n’est pas du Levy, je ne supporte pas ce mec. »

levy.jpg


Oui, vous êtes vraiment drôle comme fille.


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes