• Accueil
  • > Le nouvel an de Sublimette

Archives pour la catégorie Le nouvel an de Sublimette

Le nouvel an de Sublimette

Comme toute célibataire parisienne  de moins de 30 ans qui se respecte, vous êtes une femme de tradition.

Le jour de l’an  se devant être une fête extraordinaire, vous avez tout fait :

De la soirée bal du village au fin fond de l’Ardèche, de la soirée nouveau siècle  dans une charmante bourgade drômoise, de la soirée  javanaise à Nouméa, de la  soirée Brésilienne à Paris, de la soirée en amoureux à  Bastia…

Toutes plus décevantes les unes que les autres.Parce que c’est un constat universel :

Les soirées de la st sylvestre sont toujours à chier.

Notons que vous n’avez jamais tenté la soirée toute seule au lit  avec un bon bouquin, vous avez peur de mal le vivre.

Pour parer ce désolant phénomène de société, Votre Petit Edgar et vous même avez, d’un commun accord, décidé de prendre des mesures drastiques :

Depuis 4 ans, vous fêter le jour de l’an, que tous les deux, en amoureux joyeux.

Une solution plus que satisfaisante au rituel profondément ancré.

Vous officiez dans le coquet appartement de Petit Edgar.

Il y eu bien une tentative insurrectionnelle l’année dernière, où vous avez festoyé dans le sublime immense appartement  de ses parents, vue sur l’opéra Garnier et refait à neuf par un architecte de renom

(oui, votre petit Edgar est un pauvre petit malheureux)


Mais vous avez dû regagner très rapidement la rue Montorgueil .

Trop de changement tue le changement.

Ce qui est bien, dans vos soirées reveillonnantes, c’est que vous n’avez rien à faire.
C’est petit Edgar qui gère.
Et Petit Edgar est un garçon qui sait recevoir.
Il prend tout chez Stohrer (Pâtissier Traiteur – 51, rue Montorgueil – 75002 – Paris)
Et chaque année, le même menu.

Apéritif au champagne rosé

œuf mimosa cœur d’artichaut au cabernet d’Anjou

Fromage à étaler sur une baguette croustillante de chez Eric Kayser (16 rue des Petits Carreaux, 75001 Paris)

Le tout dégusté sur une superbe table à la décoration délicate.

dsc00858.jpgdsc00857.jpgimages.jpg

Et accompagné par du Portishead (le third) et du Nirvana (le unplugged).

À 23h, passablement ivre, vous mettez l’hymne à la joyeuseté :
Du Madonna ou du Kylie, et vous vous déhanchez dans les 3,28 m2 de la salle à manger du studio.

images1.jpg
Une fois chaud comme des baraques à frites, vous pouvez gagner le Pont des arts.
Dans votre petit sac en papier, une bouteille de Mumm et des pâtisseries.

Il ne vous reste plus qu’à attendre les 12 coups de minuit pour sabrer le champagne.

dsc00884.jpg
 Et poser systématiquement la même question :

Où serons nous l’année prochaine ???

Généralement, vous avez toujours quelques copains joyeux, amoureux du moment ou copines frangées qui vous rejoignent

Cette année, c’est le-plus-beau-de-vos-amis-hetero qui vous a rejoint avec sa délicieuse fiancée italienne.

Vous aviez même invité vos LecteurSublimants à vous rejoindre.

Mais Votre Lectorat n’est que très peu trépide.
Malgré de nombreuses promesses, aucun n’est venu.
Une bande de petits chenapans…

154 569 Lecteurs/jours  (enfin, presque) et pas un seul qui se déplace !

C’était sans compter la témérité de F, qui ecrit ceci    

image11.png

 

et qui  a fait plus de 600 km pour venir vous taper la bise pour cette nouvelle année.

Une mini holà en l’honneur de lui.


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes