• Accueil
  • > Le ramonage de Subllimette.

Archives pour la catégorie Le ramonage de Subllimette.

Le ramonage de Subllimette.

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous aimez être surprise par l’Homme.

C’est la raison pour laquelle vous avez confié à Chewing Gum la planification de votre prochain samedi soir avec un seul mot d’ordre :

Surprends-moi!image31.png

Vous étiez sublime, vous et vos – dix kilos, moulée dans une robe ras la conscience surélevée par de hauts escarpins, le cheveu brillant et légèrement ondulé, encadrant votre visage au teint Chanel parfait et mettant en valeur l’œil charbonneux que vous aviez laborieusement fardé.

Lorsque vous lui avez ouvert la porte, vous vous attendiez à un compliment spontané.
D’ailleurs, n’importe quelle célibataire parisienne de moins de 30 ans s’attendrait dans ce genre de situation à un :

«  Sublimette, tu es sublime, tellement sublime que je vais là tout de suite maintenant soulever cette robe ridiculement microscopique pour te prendre à même la commode ».

subli.png

Lui, vous a dit :

«  Ah ouais, t’es de sortie »

image12.png

Confirmant que Chewing Gum reste un éternel hétéro de base.

Vous vous engouffrez donc dans le Metro lorsqu’il vous donne la destination de cette soirée magique :
Belleville.
Ah.
Il vous donna même plus de précision quant à la tournure de cette soirée :
Je t’emmène manger chez Ramona, la reine de la paella.
Ah.
Vous n’avez pas osé lui dire que vous détestiez la paella, étiez allergique aux fruits de mer, et ne supportiez pas le chorizo ou n’importe quel aliment épicé.

Vous voilà donc arrivant chez Ramona la reine de la paella.
Chewing Gum lui, était euphorique.
Normal, il était bourré (il avait bu une bière).
Vous étiez allez boire un verre avant dans une petite échoppe sans prétention.
Vous arrivez donc devant le pas-de-porte.

504.jpg

Ah.
Chewing Gum pense à vous préciser :
En fait, c’est une épicerie espagnole qui sert à manger.

Vous pénétrez donc dans l’antre espingouine.

Et vous êtes reçus par Ramona mère.
Ramona mère, assise à sa table épluchant ses oignons sur sa toile cirée à fleurs roses.
Ramona mère arbore fièrement le brushing chroucrouté comme vous n’en aviez jamais vu en 15 ans de carrière capillaire et un joli rose à lèvre (et à dents) assorti à la toile cirée.

18895393.jpg

Elle vous fait un signe de tête pour vous dire bonjour puis un deuxième pour vous dire de monter.

D’une main, vous agrippez le bras de Chewing Gum, de l’autre votre précieuse pochette Charles Jourdan en daim rouge qui vous a coûté un poumon.
De peur qu’elle se ramasse une projection d’huile de friture.
Parce que pour atteindre la salle à manger de Ramona mère, vous devez d’abord traverser la cuisine.

Puis vous montez un petit escalier en colimaçon (heureusement que vous aviez mis une culotte ce soir-là) pour arriver dans une petite salle exiguë décorée de têtes de cerfs accrochées au mur.
Tout un programme.

C’est Ramona fille qui vous a accueillie
Ramona fille tout aussi distinguée que sa maman, vous indique votre table.
Lorsque vous avez tiré la chaise, celle-ci vous est restée dans les doigts.
Rapport à la couche de gras sur le dossier.
Vous vous êtes vaillamment installée, évitant de poser les coudes sur la nappe maculée des restes de dîner du couple précédent.

C’est le mari de Ramona fille qui vous a servie faisant défiler les plats plus délicieux les uns que les autres.
Un monsieur charmant qui vous force à finir votre assiette tout en vous disputant pour avoir refusé le dessert.

Vous avez tout de même fait part à Chewing Gum de votre étonnement quant à son choix certes intéressant mais tellement peu Sublimette.
Il vous a simplement répondu :
« Ben quoi ? Tu voulais être surprise ! »
screvette.jpg

on peut dire que ce garçon en a eu pour son argent…

Dans le taxi du retour, alors que vous vous êtes  penchée pour titiller l’oreille gauche de Chewing Gum, vous vous êtes demandée qui de vous deux sentait le plus la crevette .
Ce qui a largement contribué à ne pas ramener Chewing Gum chez vous ce soir là.

Le lendemain, après une bonne douche, vous avez raconté les exploits Chewing Gumtesques de la veille au MeilleurdeVosAmis.
Ce dernier, dans un geste d’une infinie lenteur, a retiré ses lunettes de soleil et vous a dit, solennel :
« Ce garçon est extraordinaire.
T’emmener à Belleville et te faire bouffer avec les doigts, même moi je n’aurais pas osé. »

Inutile de préciser que l’ensemble du repas, s’il fut délicieux, fut un véritable supplice gastrique pour les 24h suivantes.

Ramona vous a ramoné.


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes