• Accueil
  • > Le Week end perfect selon Sublimette

Archives pour la catégorie Le Week end perfect selon Sublimette

Le Week end perfect selon Sublimette, Chapitre 1, Un vendredi de Princesse.

Comme toute célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte,vous avez votre définition du Week-end Perfect.

Un Week-end Perfect selon Sublimette (WP2S) commence inévitablement par un

  • Déjeuner à la cantine avec vos copines de boulot.1178889584paulwalker1.jpg

Parce que vous leur raconteriez l’incroyable amoureux qu’est votre HDVV2008, comment il est distingué et galant, prévenant et pas trop gluant .
Et indubitablement beau (mais là on frôlerait le pléonasme).

La problématique principale soulevée lors de ce déjeuner se résume en une question.
Question que toute Celibataire Parisienne de moins de 30 ans se pose avant un rendez-vous galant :

Comment vais-je m’habiller ce soir ?

wikipediadejeunercantine.jpg Chacune flanquée devant votre plateau-repas, vous étudieriez toutes les possibilités qu’offre votre armoire.

La pression monterait doucement tout au long de l’après-midi.
La petite boule au creu de l’estomac qui vous donne un sourire digne d’une pub Colgate et donc l’air un peu niais.

À 17 h, après une petite retouche maillot chez NoémieLesthéticienne, vous rentreriez en trombe chez vous pour

  • Une préparation minutieuse.

Gommage intégral à la pêche, pédicure et manucure, masque rajeunissant, baume buste ferme ,huile Nuxe, et surtout, votre piège à mec, lavage et hydratation de vos cheveux (allez savoir pourquoi, les hommes adorent vos cheveux qui sentent tellement bon et qui sont tellement doux…) puis pose de bigoudis chauffants.
LA routine quoi.

Puis vous choisiriez entre la robe verte à fine bretelle ou la blanche taille empire ou la rose en soie forme bustier.2667cendrilloncinderellacendrillon.jpg
Qui nécessairement s’enlèvera facilement …
Et quels escarpins mettre avec ?
Les noirs ouverts ou les dorés ?

Oui, mais avec quelle pochette ?
La noire en satin ou la rouge en  daim ?

Parfois, La célibataire Parisienne de moins de 30 ans est face à des choix cornéliens.
Notons tout de même que si vous viviez au fin fond d’un village d’Afghanistan, vous auriez moins de soucis de protocole beauté.

  • Il passerait vous prendre en taxi vers 19 h jonaskaufmann.jpg

Pour vous emmener à l’opéra Garnier voir Jonas Kaufmann parce qu’il sait que ça vous plairait vraiment.
Il porterait un costume au tombé impeccable parce qu’il sait que vous ne pouvez pas résister à un homme en costume.

l5217restaurantgarniersallegrand.jpg  À la fin de la représentation, il vous emmènerait dîner cher Garnier (111 rue Saint Lazare, 75008 Paris), vous tenant galamment la porte, vous proposant sa veste pour couvrir vos épaules, vous escortant ,une main fermement posée sur votre cou, vous souriant en vous disant combien vous êtes sublime ce soir.

images.jpg  Dans le taxi du retour, la tension monterait d’un cran ;
Vous auriez très envie de lui, il aurait très envie de vous.
Vous lui parleriez politique et conjoncture, et des difficultés à venir pour les PME françaises tout en enroulant une mèche de cheveux d’un geste négligemment étudié.

Arrivés dans le hall de votre immeuble, vous chercheriez vos clefs pendant qu’il vous mordille l’oreille gauche.
Puis, n’y tenant plus, il vous pousserait contre le mur tout en glissant sa main chaude sous votre robe.
Vous, accrochez à son cou, vous chavireriez dans un moment exquis, bientôt contrarié par une voisine qui descendrait ses poubelles en pleine nuit  (X ??XX ?)(vos voisins ont des us parfois surprenants)

Troublée, vous monteriez l’escalier jusqu’à votre appartement, pressée de poursuivre votre séance de tawinage.

La suite serait parfaite, tout en  longueur et bestialité, comme vous aimez.
1coitcopie.jpg

 Coït – Frédéric Delangle

 

Puis viendrait le moment que vous préférez.
La cigarette Post Coit, celle qui est juste délicieuse, celle que l’on savoure dans un silence qui veut dire tant de choses.

vlcsnap5924810.png

A suivre, Chapitre 2, Le samedi Cocon…

Le Week end perfect selon Sublimette, Chapitre 2, Un samedi cocon.

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, lorsque vous passez un vendredi de princesse, vous aspirez à poursuivre votre W2PS par un samedi cocon, de préférence avec le même Viking, HDVV 2008.

Après une soirée magique à l’opéra suivie d’un délicieux repas, le tout conclu par une  séance de tawinage en bonne et due forme, vous dormiriez d’un sommeil lourd enveloppée par les bras protecteurs du Viking.rd2modifi1.jpg

Vers 10 heures du matin, vous seriez réveillée par les mains expertes de ce dernier ;
Parce qu’il saurait que si vous êtes du soir, vous êtes encore plus du matin.

4216421527eb0fc650b.jpgAprès une longue douche chaude, vous décideriez de vous nourrir, parce que le sexe, ça creuse.
Alors, enlacés, vous fileriez rue Mouffetard pour vous approvisionner.

 

Du fromage, des croissants, des fruits, un détour par le Starbucks des Gobelins pour un lait chaud sirop d’amandes, un passage obligé chez votre libraire pour le triplé du dimanche :
images1.jpgimages2.jpgimages3.jpg

Et le crochet par la boulangerie de l’angle de votre rue, où la boulangère est aussi aimable qu’une porte de prison, mais qui vend des Évasions juste à tomber par terre.image1.png
L’Évasion étant la symbiose de tout ce que vous aimez en sucré :
Un énorme macaron aux fruits rouges, qui emballe une ronde de framboises accompagnée d’une crème fouettée maison.

Une fois rentrés, il ne vous resterait plus qu’à étaler 2 choses :
Votre butin sur la table du salon.
Votre adiposité sur le canapé.

Arrive donc le meilleur moment de votre semaine, que vous soyez seule ou accompagnée :
Un brin de piano, un thé dans une main, un Public dans l’autre.
Il saurait qu’il ne doit, sous aucun prétexte, vous déranger pendant l’heure qui suit.
Exception faite, évidemment, du baiser délicat, appuyé par des yeux de merlan frit, à l’issue duquel il vous dirait combien vous êtes sublime.

Un rayon de soleil percerait de derrière les volets, mais dehors il ferait très froid.
Un délicieux prétexte pour passer la journée au lit, à cocooner.
sjff01img0060.jpg

Il serait déjà l’heure de la sieste.
Vous décideriez de vous coucher devant un bon Hitchcock.
Une femme disparaît, Rebecca, Les Oiseaux ?

L’après-midi passerait ainsi, bien au chaud sous la couette, entre concentration, assoupissement  et soupirs…

Le temps s’arrêterait, et vous seriez déjà en retard pour votre soirée.

Il filerait chez lui pour se changer;
L’HDVV 2008 ne serait pas collant, il ne laisserait rien traîner qui ait une connotation masculine (caleçon, brosse à dents…) dans votre appartement de filles.

Vous vous feriez sublime et vous le rejoindriez à Châtelet, pour dîner avec Votre +1 et  son amoureux.

1195423550187356949molumenredapprovedstampsvghi.pngVotre +1 adorerait HDVV 2008.
Condition sine qua non pour qu’un homme obtienne le poste d’HDVV.

Vous dîneriez tous ensemble chez OZO (37, rue Quincampoix 75004 Paris), à votre table préférée, vous parleriez de vos prochaines vacances à Nouméa, avec lui, parce que vous auriez très envie de lui faire découvrir la Calédonie comme vous l’aimez.

Votre +1 et son amoureux vous raconteraient les dernières anecdotes du Marais, qui a fait quoi aux dernières Crazyvores, qui a couché avec qui dernièrement.
En  tant que fag hag, vous vous devez de garder un œil maternel sur ce qui se passe pour vos copains joyeux.

poissons.jpg

Après un dernier verre au Mixer (23, Rue Ste-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris), vous pourriez rentrer à son appartement.

 

Parce que l’HDVV 2008 serait un vrai homme qui vous recevrait dans un vrai appartement, pas dans une tanière image.jpgsentant le fauve.

Il vous ferait couler un bain très moussant,avec plein de bougies, dans lequel vous glisseriez ensemble, face à face, en échangeant un petit peu de marijuana, histoire de vous détendre après une journée si parfaite…

Au moment de vous réfugier sous sa couette, vous n’auriez plus qu’à poser votre tête au creux de son épaule et à vous endormir, pour faire de beaux rêves en couleur…

image3.png

 

À suivre, Chapitre 3, Le dimanche Parisien …

Le Week end perfect selon Sublimette, Chapitre 3, Un dimanche Parisien.

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, lorsque vous devez terminer un WP2S, vous voulez un vrai dimanche Parisien.

Vous vous réveillez donc dans le lit de l’ HDVV 2008, fraiche, épanouie, heureuse.
D’ailleurs, il vous regarderait vous réveiller comme on regarde un trésor magnifique.

A un moment, il se lèverait pour vous faire un thé.

Lorsqu’il réapparaitrait dans l’entrebâillement de la porte, vous auriez fait  ce que font toutes les femmes dans cette situation:

Vous auriez très rapidement démêlé et regonflé vos cheveux, passé un coup d’eau fraiche sur votre visage, remis une goutte de parfum au creu du cou et pris une pose extrêmement étudiée : les draps recouvrant savamment les zones à risques (ventre, haut des cuisses, hanches), découvrant adroitement les zones  sécurisées (jambes, pieds parfaitement pédicurés, seins)

artmarketwatch527.jpg

Être une femme désirable, c’est une guerre de tous les instants…

Vous traineriez au lit, riant, fumant, discutant, vous ne voudriez pas vous lever.

Mais il faudrait bien, car vous êtes attendus pour le brunch dominical.
mainjoeallenb.jpg
Vers 15 heures, vous rejoindriez votre petit Edgar, LaMeilleureDeVosAmies et le père de son futur enfant FabinouDamour, Coloc et son amoureux PThePilote chez Joe Allen (30, rue Pierre Lescot 75001), votre lieu de prédilection.

Devant un copieux repas, vous passeriez tous un agréable moment.

 

pontdesartspedestrianbridge.jpgVous achèveriez la journée par une petite ballade en amoureux sur les bords de Seine, vous traverseriez le pont des arts, remonteriez le boulevard st Michel,  passeriez devant les bouquinistes, jusqu’aux jardins de Luxembourg.

 

Arrivés devant la porte de votre immeuble, il prendrait le temps nécessaire pour vous dire au revoir.
Vous dire combien vous êtes sublime,
Vous demandez si vous voulez passer le week end prochain à Deauville.
hr203rj2.jpg

Et vous rentreriez chez vous, seule.
Parce qu’il n’est pas question d’un homme dans vos pattes les matins de boulot, qui vous gênerait et vous materait, brosse à dents + bigoudis+ mauvaise humeur.

Oui, l’HDVV 2009 ne serait pas collant, il aurait sa vie, ferait partie de la votre, comme une cerise sur un gâteau, pas comme une nécessité.

Voilà la définition de votre week end parfait.

Ce qui vous fait penser que ca fait bien longtemps qu’un homme (hétérosexuel) ne vous a pas amené à l’opéra.
Ne vous a pas embrassé fougueusement dans le hall de votre immeuble,
Ca fait longtemps que vous n’avez pas été réveillé  par des mains expertes, partis en week end romantique,
Beaucoup trop longtemps que vous ne vous êtes pas préparée pour un rendez vous galant, que vous n’avez pas eu des papillons dans le ventre.

Y a t il dans cette ville, Viking/ baroudeur/ carriériste, qui aurait envie de partager votre vie, de la traverser et d’y rester ?

Non parce que là, vous êtes à la limite de la rupture d’anévrisme …


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes