• Accueil
  • > Les Petites Culottes de Sublimette

Archives pour la catégorie Les Petites Culottes de Sublimette

Les Petites Culottes de Sublimette, Chapitre 1, la Sex Tape.

Comme toute célibataire parisienne  de moins de 30 ans qui se respecte, vous entretenez une relation cordiale avec le string.

Vous avez succombé , de 1999 à 2003, à l’affreuse période string.
Oui, vous l’avouez;
Et que celle qui ne s’est jamais titillé l’anus avec son bout de ficelle vous jette la première pierre.

Vous avez donc une belle collection d’ensembles  ficelés.image21.png
Que vous avez religieusement rangé et oublié au fond de votre tiroir  en attendant que le coupe caca revienne à la mode.

Et puis, un matin, mue par une sorte de regain nostalgico-dramatique:
Vous exhumez l’ensemble blanc,le Aubade, celui de la collection 2002, que toute célibataire parisienne  de moins de 30 ans possède obligatoirement.

Et bien, ce jour-là fut jour d’humilité gênante pour vous.

Pas de langue de bois.
Quelque soit la matière, la forme ou la taille de votre croupe, le string, ça gène.

image12.png

Alors, après 1 journée de boulot à crapahuter dans tous les sens, il fut obligatoire de remettre votre string en place.

Notons que vous auriez pu allez dignement tirer votre ficelle dans les toilettes.
Mais là, vous étiez au milieu du couloir.

Personne à droite.
Personne à gauche.

Alors, dans un geste d’une pudeur infinie, vous tirez la ceinture de votre pantalon, enfouissez votre main aux tréfonds de votre intimité et remettez la ficelle bien parallèle à votre raie.
Le tout avec la classe qui vous caractérise.
Ni vu ni connu.

Soulagée, vous regagnez d’un pas léger votre bureau.

Vous vaquez à diverses occupations (en langage éducation nationale, ça veut dire que vous brassez du vent pour faire illusion) lorsque le téléphone sonne.

- Monsieur le directeur, bonjour.
- Sublimette, auriez-vous l’extrême amabilité de monter dans mon bureau immédiatement s’il vous plaît ?

Vous grimpez 4 à 4 les marches jusqu’au second étage, antre hiérarchique.

- Sublimette asseyez-vous.
- Que se passe-t-il, Monsieur le directeur ?
- Dites-moi Sublimette, quel a été l’évènement majeur de cette rentrée scolaire ?
- Un nouveau référentiel CAP coiffure ?
Une création d’un BTS coiffure ?
Une nouvelle inspectrice ?
images2.jpg
- Et …
- Et ?
- Et l’installation de cameras de surveillance dans les couloirs,

alors ma petite fille, la prochaine fois que vous vous fouillez la culotte, faites le dans l’intimité de votre bureau…

Vous n’avez pas osé lui spécifier que vous portiez un string…

 

À suivre, Les petites culottes de Sublimette, chapitre 2, Le Peep Show.

Les petites culottes de Sublimette, Chapitre 2, Le Peep Show

Comme toute parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, quelles que soient les circonstances, vous ne portez jamais des sous-vêteimage22.pngments dépareillés.

Principes de vie Nº 7.

Parce qu’on ne sait jamais.

  • Hypothèse Haute:

Un samedi matin lambda, vous allez chercher votre lait chaud/amande au Starbucks.
Vous rentrez chez vous, en rêvassant.
images3.jpgDu coup, vous percutez Paul walker en train de téléphoner torese nu.
Immédiatement,vous lui proposez de venir se débarbouiller dans votre acceuillant appartement de filles.
Paul accepte, en vous souriant.
Une fois chez vous, Paul vous renverse sauvagement sur le canapé pour vous déshabiller et par extension, vous  tawiner sauvagement .

C’est dans ce genre de situation que vous êtes contente d’avoir des sous-vêtements coordonnés.

  • Hypothèse Basse:


Un samedi matin lambda, vous allez chercher votre lait chaud/amande au Starbucks.
Vous rentrez chez vous, en rêvassant.
images11.jpg
Du coup, en traversant la rue, vous n’apercevez pas le camion qui arrive en trombe et qui vous percute .
Vous voilà alanguie sur la chaussée.

Entre la vie et la mort, vous entendez la sirène des pompiers.
Là vous vous dites que c’est le moment ou jamais de rencontrer l’HDVV.
Évidemment, Petit Jesus ne l’entend pas de cette oreille et vous affuble de vieux pompiers moustachus, heureusement compétents, qui , pour vous réanimer, sont obligés de découper sauvagement vos vêtements, devant le regard concupiscent des badauds.

C’est dans ce genre de situation que vous êtes contente d’avoir des sous-vêtements coordonnés.

Des exemples, vous en avez des tas.

Comme, ce matin là:

Une fois vos sous-vêtements coordonnés enfilés, vous décidez de faire une association vestimentaire compliquée.
Votre robe Maje,+ une paire de collant en laine (très peu glamour,  ) + un sous-pull, bref, vous êtes parée pour le froid .
49083652oaix.jpg

Mais après 30 minutes de voiture et 2 étages grimpés, ce qui devait arriver arriva.

Le choix vestimentaire audacieux se transforme en choix vestimentaire hasardeux.

Le pull remonte en boule sous vos seins et le collant redescend en boule sur vos hanches.
Vous subissez  également le phénomène bien connu de chaque femme de cette planète, le CUL GOURMANT.
La culotte, certes coordonnée au soutien-gorge, mais qui, aidée du collant, se roule en boule dans votre derrière.

Ça fait beaucoup de choses pour une simple femme.

Arrivée en salle des profs, vous claironnez un rapide bonjour à tout le monde et précisez :

« Je m’isole quelques instants dans la réserve, merci de ne pas me déranger. »
Vous fermez tout de même par sécurité la porte à clef.
On ne sait jamais.
Il serait navrant qu’un être humain, quelqu’il soit, vous surprenne en train de faire ce que vous avez besoin de faire.

Dans un geste d’une rare élégance, vous remontez votre robe au dessus de votre nez, baissez votre collant à mi-cuisses, remettez votre culotte en place, levez une jambe sur la chaise pour tirer votre collant, offrant votre fondement  à la fenêtre (on s’en fout, le premier voisin est à plus de 600 mètres) et enfin rajustez votre pull et rebaissez votre robe.
Ça c’est fait.

Vous vous sentez femme à nouveau.
Vous êtes prête à sortir et reprendre une activité normale.

Vous entendez comme un vibreur de portable.
Non en fait c’est un peu comme… un rire étouffé.
Vous vous retournez d’un bloc.
Devant vous, enfin derrière la fenêtre, 2 grands blacks arborant fièrement le casque de chantier orange fluo.
images21.jpg
Qui se marrent.

Parce qu’il y a un chantier derrière votre établissement,
La construction d’un nouveau bâtiment scolaire.
Vous n’aviez pas percuté que :

  1. le chantier avancait aussi vite.
  2. le toit du nouveau bâtiment arrivait au niveau du second étage de l’ancien.

C’est dans ce genre de situation que vous êtes contente d’avoir des sous-vêtements coordonnés.

À suivre, Les petites culottes de Sublimette, Chapitre 3, Le Striptease.

Les petites culottes de Sublimette, Chapitre 3, Le Striptease.

Comme toute parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous posséder une collection de Culottes GnaGna.

La Culotte GnaGna se veut confortable, en coton.
Achetée chez HetM.

Et surtout, arborant fièrement de l’inscription tout simplement ridicule
Ou du motif régressif :
Daisy, Dora l’exploratrice, Cendrillon ou Wonderwoman.

 

culotte.jpg

 

Tant qu’à faire, faisons-le vraiment.

La Culotte GnaGna se porte quelques jours par mois, pour cause de destruction de l’endomètre.
En cas de problèmes techniques (autrement dit de vidange excessive), mieux vaut niquer une culotte Mickey à 7 euros qu’une Princesse TamTam à 50.
CQFD

De toute façon, La Culotte GnaGna n’est faite pour être uniquement vue que par vous.
Uniquement.

Alors, lorsqu’un matin d’indisposition lambda, votre choix se porte sur la Culotte GnaGna blanche avec un beau Mickey au cul, vous assumez.image13.png
Et personne ne la verra.

Vous mettez tout de même une paire dim’up et un affriolant soutien-gorge en dentelle noire  sous votre petite robe, histoire de rester digne dans  le ridicule et vous sentir un peu femme.

Dans l’après-midi, pendant un intercours, vous allez vous repoudrer rapidement le nez (vous allez faire pipi quoi).
Rapidement ;
Parce que vous avez cours et que ça va sonner.

Ce qu’il faut savoir de vous en tant que prof, c’est vous ne supportez pas le moindre retard de vos apprentis.
5 minutes et il ou elle est renvoyé violemment de votre cours.
image3.png
Donc, dès la sonnerie stipulant la fin de la pause, une vingtaine de jeunes courent à perdre haleine dans les couloirs jusqu’à votre salle.
Où ils vous attendent sagement en rang d’oignon.

image23.png

 

(Non mais sinon vous êtes une prof sympa ;
Un peu despote, mais sympa)

 

Vous n’avez jamais été en retard donc ;
Vous devez donner l’exemple.
Alors lorsque la sonnerie retenti et que vous êtes en train de faire vos petites affaires dans les toilettes à l’autre bout du couloir alors que vous avez un cours de brushing dans moins d’une minute, vous vous hâtez.

Vous remontez et rebaissez le tout avec une rapidité proche de l’hystérie et bondissez dans le couloir pour arriver dans le salon d’application.

Un salon d’application étant, un grand salon de coiffure, avec de grandes glaces tout le long des murs.
Pour que l’élite de la nation que vous formez avec entrain tous les jours, puisse devenir des professionnels chevronnés en montage de mise en plis.

Vous voilà donc au milieu de la salle et imposez le silence, vos jeunes ricanant bêtement.

C’est marrant; parce qu’avec le jeu des miroirs, vous apercevez  un détail que vous connaissez bien.

Votre Culotte GnaGna Mickey.

D’un geste mal assuré, vous venez vous tripoter la fesse gauche.
Oui c’est bien ça.
Dans la précipitation, votre robe s’est coincée dans votre Culotte GnaGna Mickey et vous avez déambulé dans le couloir  sans qu’aucun petit con ne vous le signale.

mikey.png

En langage de filles, ça s’appelle un grand moment de solitude.
En langage de prof, ça s’appelle une perte violente d’autorité.

 

Après tous les événements de ces dernières semaines, vous finissez par prendre une sérieuse résolution pour 2009:
Vous arrêtez de porter une culotte.


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes