Archives pour la catégorie Single Sublimette

Single Sublimette

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez une peur panique de la solitude.

Pas la solitude sexuellement – amoureuse, vous devez avouer que cette petite jachère sentimentale que vous entretenez depuis des mois vous fait un bien fou.


Non, vous, ce qui vous panique c’est d’être physiquement seule .

tribumasaikenya.jpgC’est la raison pour laquelle vous vous déplacez en tribu, vos amis tenant une part plus qu’importante dans votre vie et participant au moindre événement.

Vous n’avez pas passé une soirée seule depuis les attentats de New York, vous n’avez pas fait les magasins seule depuis le passage à l’Euro, votre dernière séance de ciné seule remonte aux Tsunamis, et partir en vacances seule vous excite autant que de décoder le génome humain .

Tout se fait avec Vos Copains Joyeux, Vos Copines Putafrangées, et/ou vos amis Hétéro Beauf .

Et puis, récemment, vous avez  dû éponger une sévère déception, qui a profondément bouleversé votre conception de l’amitié.
Un truc qui vous a fait comprendre qu’il était grand temps de se mettre à être bien, seule avec vous-même.

D’un seul coup, vous avez envie de solitude.
Et comme vous ne faites jamais les choses à moitié, partir vivre seule à l’autre bout de l’Océan Indien, qui plus est sur une île où vous ne connaissez personne et où vous ne parlez même pas la langue, c’est un peu comme pisser contre le vent.

Une façon de se sortir les doigts du cul.

D’ailleurs, dans le cadre de la restructuration de vous-même, vous avez fait dernièrement un truc incroyable.

Vous accompagniez Votre Petite Maman qui donnait conférence dans une très select école de design à Lyon.

Vous vous êtes dit que vous et vos 10 kilos en moins aviez très envie, pendant ce laps de temps, de remonter la rue de la République à la recherche de fringues qui mouleraient incroyablement votre nouveau corps de déesse callipyge.

Vous aviez donc quelques heures devant vous pour faire chauffer à blanc votre carte bleue.

Seulement, vous aviez omis un détail qui a son importance.
Vous alliez devoir, à un moment M, vous nourrir.
Et vous n’avez pas droit au vulgaire sandwich jambon beurre.
Ni de court-circuiter le déjeuner.
Ces deux options étant totalement proscrites par Votre Docteur des Lobes .

VOUS ALLIEZ DONC DEVOIR MANGER SEULE AU RESTAURANT.

Une sorte de baptême du feu.

Jamais vous n’imagineriez être vue seule assise à une table, sans même un paquet de copies à corriger ou un bouquin qui vous donnerait une consistance de femme d’affaires ou de touriste égarée.

N’écoutant que votre courage, vous vous êtes fébrilement dirigée vers le restaurant l’OPUS, situé en plein coeur de la place des terreaux.

Discrètement, vous vous êtes assise à une table au milieu des couples et des costards /cravates.
Vous aviez l’impression que tout le monde vous regardait, jugeant votre état de pauvre fille esseulée.
Vous avez commencé à hyperventiler.
Votre pouls s’est accéléré, un peu de sueur coulait le long de votre tempe droite.

C’est là qu’il est arrivé.

L’HDVV.
Certainement le garçon le plus beau de cette planète (en tout cas de Lyon).

Il s’est avancé vers vous, la démarche de l’homme sûr de lui.
Vous envisagiez déjà les prénoms de vos futurs enfants.

Il vous a souri.
Vous lui avez souri.

Il allait vous dire un truc beau, genre

« mademoiselle, laissez- moi vous dire à quel point vous illuminez la place des terreaux, vous habitez chez vos parents ?, marrions-nous dans l’heure. »

Vous auriez accepté illico.

Mais en fait il vous a juste demandé :

« C’est pour déjeuner ?
Vous attendez quelqu’un ou vous déjeunez seule ? »

En fait, L’HDVV, c’ était juste le serveur.

Alors, vous avez dit oui, je déjeune seule.
Et c’est pas si terrible à dire, oui, je déjeune seule.

07placedesterreaux.jpg

Vous avez donc attendu votre salade Cesare, aussi mauvaise et chère qu’à Paris, vous avez enfilé vos lunettes de soleil et écouté le cliquetis de l’eau tombant dans la fontaine, laissant le soleil pénétrer votre épiderme.

 

À presque trente ans, c’est une mini victoire sur la vie.

C’est bon, vous êtes prête pour Bali…


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes