Archives pour la catégorie Un homme chez Sublimette

Le compte rendu de Sublimette

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous ne pensiez pas pouvoir survivre à l’intrusion d’un penis dans votre appartement de Filles.

D’ailleurs, nombreux ont été vos LecteursSublimants à vous soutenir,
Vous leur devez aujourd’hui un rapport détaillé.

Et bien après quelques jours de cohabitation avec votre +1 Coloc Provisoire, vous êtes en mesure de lancer une véritable bombe, qui va surprendre l’ensemble de votre LectoratSublimants :

 

Vivre avec un homme c’est plutôt pas mal finalement.

(Vous avez presque l’impression de dire un gros mot)

De l’exemple concret :

 

1- Le repas aux chandelles.

Quand vous rentrez crevée d’une journée de réunion plus qu’obstruante, habituellement, vous vous étalez tel un caca, sur votre lit et vous mangez un vieux bout de salade qui traîne.

Et bien ce soir-là,vous retrouvez votre +1 Coloc Provisoire en train de déflorer votre cuisine.

p0807082120.jpg
IL VOUS FAIT À MANGER…
Stupeur
Réjouissance

Il vous demande simplement de prendre une douche et de vous détendre ;
Et quand vous sortez de la salle de bain, voilà ce qui vous attend :

p0807082137.jpg
Il a bien évidemment pensé au champagne MUMM rosé, votre préféré.

 

2- La mini-soirée Putafrange.

À l’approche des vacances, vous avez solennellement convoqué votre copine Cécile-la-pédicure, pour votre french estivale.
(Pas question d’apparaître en public sur une plage, sans un pied sublimé, principe de vie nº 8 )


Seulement, vous aviez oublié de prévenir votre +1 Coloc Provisoire qu’il y aurait un rassemblement d’utérus à la maison.

Alors lorsqu’il rentre, il retrouve une flopée de femelles gloussantes, ivres de champagne, les pieds trempant dans un seau.

Interloqué, il se passionne pour cette pratique plus que troublante pour un homosexuel traditionnel.

Il s’installe avec vous sur le canapé, pose des questions, s’intéresse à la technique de la french et s’interroge sur la nécessité du gommage aux algues.
Vous êtes très fière de cette intégration.

 

3- Les réparations diverses et variées

Il est pénible de sortir la trousse à outils pour une faible femme ;

Alors vous avez profité de la présence d’un homme fort et viril pour lui faire exécuter tous vos menus travaux :

Resserrage de la (fameuse) lunette des toilettes

p110708120303.jpg

 

Changements des ampoules inaccessibles

p110708120302.jpg

Réparation de votre a-Mule.

p110708120501.jpg

Changement de place de votre énorme armoire

p110708120601.jpg

 

Et bien évidemment, la classique du chef :
La descente des poubelles

 

4- le petit dej au lit du samedi matin.

Vos samedis matins sont sacrés.
Quand vous ne bossez pas, personne n’a le droit de pénétrer dans l’antre de votre chambre virginale avant minimum 11H.

Votre +1 Coloc Provisoire arrive à 8h30, épuisé par sa nuit de garde, et voilà comment il vous réveille :

p1107080920.jpg
Jus d’orange pressée, thé, croissants et Figaro.

Un hétéro lambda se serait contenté de se glisser près de vous et de roupiller.
(Quand bien même vous l’auriez laissé rentrer, exception faite pour Paul Walker)

 

Il y eu tout de même mini dispute pour une sombre histoire de billets de train,
Il y eu claquement de portes,
Coup de téléphone d’excuses le lendemain matin,
Et réconciliation devant L Word le soir.

 

Alors prise d’une fougue aveuglante, vous lui avez demandé de vous épouser.

Il a poliment décliné, prétextant une pseudo incapacité technique à vous honorer.

Mais comme c’est un garçon consciencieux, il vous à promis qu’il allait redoubler d’efforts pour vous trouver un HDVV digne de ce nom, capable de faire au moins 1 tiers de ce que lui fait.

Vous voilà rassurée et emplie d’espoir…

 

Un homme chez Sublimette

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous connaissez la vie à 2.

Vous en l’occurrence, vous, vous vivez avec Coloc, dans un très mignon appartement de filles, aménagé, décoré et entretenu par des filles, qui sent bon l’Ajax fête des fleurs.

Ce matin, en vous levant, dans une confusion mentale inhérente au dimanche matin, vous restez quelques instants coi devant vos toilettes.

p0507081304.jpg

La lunette des toilettes relevée.
La chose la plus obstruante pour vous.
(Notons qu’il y aurait pu avoir traces de pneu en prime, mais non…)

De colère, vous refrénez votre envie pipi pour vous diriger vers la salle de bain.

En vous prenant les pieds dans ça.
p050708130501.jpg

Un boxer.
Poser négligemment sur votre parquet.
Dans un désordre à peine étudié.


Là vous sentez la veine droite de votre front gonfler.

Mais quand vous arrivez devant votre lavabo, prête à vous brosser les dents, votre sang de girls power ne fait qu’un tour :
p050708130803.jpg

Le dentifrice n’est pas rebouché.

Signe extérieur qu’un homme a pris ces aises chez vous ;
Dans votre appartement de filles.

Le coupable en question n’est autre que Votre +1

Qui devient, pendant l’absence de Coloc (occupée à fricoter avec son amoureux,Pitouille-le-Pilote),votre Coloc Provisoire.

Votre +1 vient de vous rejoindre dans la petite famille des propriétaires parisiens qui s’endettent sur 30 ans.

Alors le temps que son nouvel appart se libère, vous l’hébergez.

+1 étant un garçon Joyeux, vous n’avez pas pris la peine de lui faire savoir votre principe de vie numéro 1 :

VOTRE INDÉPENDANCE VOUS COUTE BEAUCOUP TROP CHER POUR VOUS FAIRE EMMERDER PAR UN MEC.

Mais un homme reste un homme
Même pédé comme deux focs montés en série. (merci Osmany)

 

Vous avez déjà vécu avec des hommes.

Votre première expérience de la vie de couple, c’était avec votre premier amoureux.
Vous aviez 20 ans,vous vivez à Nouméa, vous étiez naïve, alors quand votre amant du moment à commencé à poser sa brosse à dents, puis ses T-shirt, puis sa planche de surf dans votre appart vous n’avez rien vu venir.

Mais du jour au lendemain, votre petit studio de 11 mètres s’est transformé en champs de bataille intergalactique.

images1.jpgHeureusement, amoureux N°1 était un fan de surf, et vous vivez Baie des Citrons, alors quand la situation devenait hasardeuse (quand vous deviez vous faire un masque aux concombres, une épilation du maillot, une soirée de filles, ou tout simplement quand il vous gonflait) vous pouviez l’envoyer en bas de la rue, pour ses ablutions.

Quelques années plus tard, vous avez dû, pour des raisons techniques indépendantes de votre volonté, vivre avec 2 copains, à Neuilly Plaisance.


Vous marquez un temps d’arrêt, pour que vos LecteursSublimants s’imprègnent bien des derniers mots écrit ci-dessus :
Oui, Sublimette a vécu en Banlieue.

images21.jpgDéjà, Neuilly Plaisance, c’est pas la fête du slip.
Mais Neuilly Plaisance en plein mois de décembre, c’est la punition.
Vous avez cru dépérir.
Une horreur de brutalité.

Et vous ne retenterez plus jamais la vie à 3 dans 40 mètres carrés.
Plus jamais.

Ces quelques mois de villégiature ont donné votre principe de vie N° 5 :

Plutôt à poil qu’en banlieue.

Puis il y eut l’expérience de la vie de couple avec Musclor, L’Homme de Votre Vie 2002-2005.

Là vous avez compris une chose toute simple:

Il est plus facile d’apprécier la vie commune dans un somptueux appartement refait par un architecte selon vosimages3.jpg goûts, avec une terrasse privative de 20 mètres carrés, le tout au pied du bois de Vincennes, que dans un studio de 11 mètres carrés, même Néo-Calédonien.

Malheureusement, Musclor et vous n’aviez pas le même seuil de tolérance à la saleté.

De toute façon, la vie à 2 installe la routine qui tue la passion, donc l’amour.
C’est la raison pour laquelle vous ne vivrez plus jamais avec un homme.
Vous n’avez rien de la vieille fille aigri avec un chat, c’est juste que l’amour se doit d’être transcendant en permanence, et que le quotidien n’y aide pas.

Mais trêve de digression, revenons à votre +1:

Que vous engueulez copieusement, là comme ça, à 10 h du matin.
Lui ne comprenant pas tout ce qu’il se passe.
Et que pour se faire pardonner, vous lui demandez expressément d’aller chercher les croissants.

Et lorsqu’il reviendra, tout penaud, vous aurez instauré par écrit ces quelques règles de vie simples :

p050708122001.jpg


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes