Page d'archive 5

Le Sublimissime Bonne année de Sublimette

Comme toute célibataire de moins de 30 ans, vous tenez à souhaiter à Vos LecteurSublimants, Vos CopainsJoyeux, Vos Copines Putafrangées, Vos Collegues de boulot Sympatoches :

image1.png

 

Et s’ils sont sages, vous leurs promettez de raconter votre soirée de débauche du 31
 

Sublimette festoie


Cher LecteurSublimant.

J’espère que tout va bien pour toi.
Peut-être es tu en train de bosser, ou peut être est tu en train de buller.

Moi en tout cas, je suis chez mon papa et maman et je traverse  la Drôme provençale de part en part pour aller voir mes vieux copains de débauches et de nouveau confrère bloger.
Je te raconterai tout ça plus tard.

Parce que pour l’heure, je te pose la question chiante que tout le monde te pose en  permanence passé le 15 décembre :

Tu fais quoi pour le jour de l’an ?

Je suis persuadée que tu as forcément une fête aux délires exponentiels, une orgie bestiale, une partouze conceptuelle.
Comme nous tous.

Moi je fais comme d’hab.
Je te raconterai tout ça plus tard.

Simplement, comme je suis une fille fun, j’aime bien organiser des petits trucs impromptus, alors si tu fais la fête dans Paris et/ou sa banlieue  et que tu sais pas à qui taper la bise aux douze coups, rejoins nous, mon petit Edgar et moi même, pour :

flayer31.png

 

Voilà, c’est pas compliqué, tu quittes ta soirée à la con (de toute façon c’était naze) et tu nous rejoins à 23H45 pétante sur le pont des Arts, coté Louvre.
Pour y aller, tu te débrouilles, station pont neuf (7), musée d’orsay (RER) louvre rivoli (1) ou tu prends le bus, il y a le 27, le 75… bon tu fais tes propres recherches…

 

 image21.png

 

Dans ta besace, ou ton sac à main, ou ta main tout court, tu auras mis une bouteille de champagne et une coupe en plastique.

Si tu es pauvre et que tu n’as pas de champagne, pas de  problème, viens juste toi, c’est déjà pas mal.

Nous t’attendrons,donc, au début du pont des arts.
Tu pourras me reconnaître facilement, je porterais un déguisement de poussin.
Non je déconne, je serais habillé normalement mais chaudement parce que, crois en ma longue expérience, à minuit le 31, ça caille.

Voilà, n’hésite pas à me contacter pour me dire si tu viens ou pas, ça serait sympa non ?
Un com
Un mail sublimissime@yahoo.fr
À toi de voir
En tout cas, ça me ferait vraiment plaisir de te rencontrer.

On va vraiment s’amuser…
Et puis, Je raconterai tout ça plus tard…

XXX
Sublimette

Le Noel de Sublimette


Comme
toute célibataire de moins de 30 ans, vous  fêtez annuellement  Noël en famille.

Vous détestez noël.

La  fête Judéo –Crétine la plus faux cul  par excellence…`

D’un seul coup, noël est prétexte à de nombreux gestes de charité qui ont tous un point commun :

c’est normal, c’est noël.

D’un seul coup, on se met à filer une pièce au clodo qui dort en bas de chez soit depuis 3 ans et à qui l’on ne filerait même pas une clope en temps normal.

c’est normal, c’est noël.
D’un seul coup, on se met à envoyer 20 euros à médecin sans frontière alors qu’un mois avant on a jeté le brave correspondant du Sidaction qui vous a alpagué dans la rue en prétextant un  « pas le temps » limite souriant.

c’est normal, c’est noël.

Et surtout , pendant le dîner, on se coltine mémé Jacquotte .
Qu’on déteste, mais bon,

c’est normal, c’est noël.

Pour vous, cette année plus que les autres, vous n’aviez pas du tout envie de vous taper noël.
Ni de vous taper mémé Jacquotte ;
Ça tombe bien, elle n’est pas venue.
Ni tante Jeanne d’ailleurs.
Votre Bébé Frère est à Nouméa
Votre oncle à Bali.
Vous étiez donc 5 autours de la dinde Picard .

De toute façon, il n’y avait pas de sapin.

Et juste une poignée de cadeaux, que vous avez disposés autour de Marcelle, la plante verte.

dsc00108.jpg

De toute façon, à 20h30, quand Moyen frère et Petite Belle Sœur arrivèrent, vous étiez encore dans le jaccuzzi parental.

dsc001341.jpg

Sous les supplications de Votre petite Maman.

« Noël c’est Noël, bordel de merde, hâte-toi Sublimette. »

De mauvaise grâce, vous êtes  sortie de l’eau.

Lorsque vous avez descendu des escaliers, votre Petite Maman  a failli faire une syncope.

 

dsc00101.jpg

 

« Sublimette première du nom,ma fille unique et préférée, puis-je titiller l’espoir que tu aies l’extrême obligeance de porter un robe de soirée descente, c’est noël bordel de merde. »

Votre petite Maman est très « bordel de merde » en ce moment.

Vous lui  avez dit :
Non.
Elle vous a dit :
Je te déshérite.
Vous lui avez dit :
Je m’en fou, je suis riche.
Elle vous a dit :
Je ne te fais plus jamais de flan au caramel.
Vous lui avez dit :
D’accord, MAIS PAS DE PETIT ENFANTS.
Elle a dit :
OK, tu enfiles au moins une robe.
Vous avez dit :
OK, mais je garde ma pince dans les cheveux.
Elle a dit
OK, mais tu me fais un brushing.
Vous avez dit
Ok, tape la ;

Les négociations sont âpres dans votre famille.

10 minutes plus tard vous aviez revêtu une robe de lumière,
Enfin, un robe quoi.

dsc00124.jpg

Elle faisait canon sur l’écran de votre mac.

Une fois enfilée, vous avez la très nette impression de ressembler à une romanichelle.
Il ne vous manque plus que le singe sur l’épaule et vous pourriez lire les lignes de la main.

Enfin bref ;
Vient  enfin l’heure tant attendue de la remise des cadeaux.

Lorsque votre petite Belle Sœur vous remet votre paquet, empaqueté avec amour, vous faites la même chose qu’a chaque fois que vous recevez un cadeau :
(exception faite lorsque c’est un écrin Cartier)

Vous le secouez et vous demandez si ça se mange.

Apparemment non, au toucher, c’est un livre.

Alors, vous croyant drôle, vous dites :
« Oh, un livre !
Tout ce que vous voulez tant que ce n’est pas du Levy, je ne supporte pas ce mec. »

levy.jpg


Oui, vous êtes vraiment drôle comme fille.

Sublimette stupefaite.

joyeuxnoel.jpg

Comme toute célibataire de moins de 30 ans vous  faites annuellement vos achats de Noel.

Rien de très excitant, car c’est un exercice plus qu’ astreignant pour vous.

 

Vous voilà donc, contrainte et forcée, en train de déambuler dans les rayons de la fnac, à la recherche du cadeau idéal pour chacun des membres de votre petite famille.

Au rayon dvd , vous flânez ,errant de bac en bac, un peu dans la lune.images4.jpg

Quand tout à coup vous restez coi devant le rayon dvd  arborant un magnifique rainbow flag.

Le bras ballant, la bouche ouverte, le sac glissant de votre épaule.

Vous venez de tomber nez à nez avec un dvd pudiquement appelé « le Paris Joyeux. »

Avec en couverture, Votre +1 ,

10 ans de moins, jeune freluquet arborant fièrement le marcel trop large sur épaules trop maigres. Avec une option spéciale coupe de cheveux  fin année 90.

Vous vous saisissez immédiatement de cet improbable objet  et lisez la jaquette.

« Antonin et Victor vous présentent le premier guide gay sur paris avec plus de 60 adresses prestigieuses filmées et expliquées en français et en anglais. »

Le tout pour la modique somme de 27, 98 euros, prix fnac.

Fébrile , vous vous emparez de votre portable et composez le numéro de Votre +1

- Bonjour ma cherinette.

- Peux-tu m’expliquer ce que tu fais sur la pochette d’un dvd du rayon gay de la fnac des halles et pourquoi tu ne m’as jamais parlé de cette, n’en doutons pas, extraordinaire prestation ???

- ….. ah, tu es tombée dessus…
- Attends 6 longues années d’amitié et tu ne m’en avais jamais parlé ?
- Non, mais je venais d’arriver sur paris, j’étais jeune, ça ma rapporté plein de pognon…
- Je suis saisie d’un doute affreux là, rassure moi on ne te voit qu’habillé sur ce dvd ???
- Oui bien sûr, tu me prends pour qui ? c’est juste une visite guidée des lieux pseudo branchouilles gay de notre capitale.
- Mais dis moi, tu touches des droits la dessus?
- Bein oui, comment crois-tu que je paye tes cadeaux d’anniversaire chaque année…

Sublimette se culture

Comme toute célibataire de moins de 30 ans vous avez un Fidele Ami

En l’occurrence, vous, c’est votre Petite Edgar, fidele au poste depuis des années.

Lorsque vous l’avez rencontré, ce n’était encore qu’un enfant, il venait d’avoir 20 ans, avec sa petite raie à gauche et son look très fils de banquier.
Mais déjà, à l’époque, nous savions qu’il était une cause perdue pour les dames.

Aujourd’hui, Petit Edgar est devenu un homme, un vrai, un musclé au crane rasé qui s’habille en Prada .
Et qui tawine bien plus de vikings que vous.
Surtout en ce moment.

Avec petit Edgar vous avez plusieurs rites annuels, dont notamment vos anniversaires.
Chaque année, il se creuse le cerveau pour vous offrir un truc sympa qui va vous plaire grave.

livingroom.jpg Pour vos 23 ans, il vous a invité au concert de Paris Combo, un groupe si cher à vos oreilles pour des raisons nostalgico-sentimentales qui vous sont propres.

 

 

eurodisneychateau.jpg Pour vos 24 ans, il vous à emmené une journée à Disneyland, parce qu’il voulait faire ressortir l’enfant qui est en vous.
Résultat, vous êtes rentrée aphone sur Paris, tellement  vous avez eu peur dans la maison fantôme.
Vous avez aussi  posé une gerboulade après  Indiana Jones et Space Mountain (pratiqué successivement)

 

laccygnes.jpg Pour vos 25 ans, changement de registre, il vous emmène à l’opéra voir le lac des cygnes.
Une soirée spéciale princesse, avec robe de bal et escarpins pour vous, costume et écharpe blanche pour lui.

 

Pour vos 26 ans, vous étiez aigrie est exilée en banlieue, alors il n’a rien pu faire.

lempickagreendress.png  Pour vos 27 ans, il vous à offert  une reproduction du  tableau de Tamara de Lempika, votre peintre préféré, qui vous rappelle les immenses tableaux du Victor Hugo, Le bar ou vous refaisiez le monde  lors de votre jeunesse Valentinoise.

 

1262326958725868161.gif  Pour vos 28 ans, il vous emmène voir Valérie Lemercier.
Juste parce que:

 

266381534small.jpg

« Tu sens mauvais de la bouche »

 

image11.png

et « Vous avez un pola ? »

sont vos expressions favorites ;

Vous aviez mis vos plus belles chaussures pour assister au spectacle assis au balcon du Palace.

p021208195202.jpg
Et vous avez beaucoup ri.
Cette femme a la capacité de passer de la paysanne à la Marie-Frédérique en passant par la mère juive avec une efficacité déconcertante.

 

Un de vos autres rituels avec Petit Edgar, c’est la semaine annuelle  de vacances  estivales chez vos grands parents. Votre Petite Grand Mère est sous le charme de ce garçon si-bien-élevé.

Lors de votre dernière escapade, Petit Edgar a promis à celle ci de l’emmener à la Comédie Française dès son arrivée à paris.

Alors, la semaine dernière, vous voilà donc confortablement assis dans les fauteuils de la salle Richelieu pour l’Illusion comique.
Dès les premiers vers, vous avez tout de suite su que Corneille, c’est pas un truc de coiffeuse.

apo0398033.jpg

Où se trouvent-ils ?
De quoi parlent-ils ?
Quels dangers courent-ils ?
Qu’attendent-ils ?
Pourquoi sont-ils là ?
Quels sont les regrets de Pridamant ?
Quelles ont été ses démarches ?
Quels sont les dons d’Alcandre ?
Quelles sont les preuves de ses capacités ?
Caractéristiques physiques d’Alcandre
image2.png

Là vous avez piquer du nez.
2 heures extrêmement longues.
Très très longues.

Sauvées par l’intervention du très beau Loïc Corbery,

Qui nous dévoile un corps sublime en fin de représentation.
Ca réveillerait un mort.
En tout cas, vous ça vous a mis en émois
(Manque de tawinage évident)

Au moment où la salle acclamait les comédiens, vous avez regardé Votre Petit Edgar par dessus vos lunettes.

-    Alors, ca t’a plus ?
-    Extraordinaire mon petit Edgar ; plus jamais ça…

Le Week end perfect selon Sublimette, Chapitre 1, Un vendredi de Princesse.

Comme toute célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte,vous avez votre définition du Week-end Perfect.

Un Week-end Perfect selon Sublimette (WP2S) commence inévitablement par un

  • Déjeuner à la cantine avec vos copines de boulot.1178889584paulwalker1.jpg

Parce que vous leur raconteriez l’incroyable amoureux qu’est votre HDVV2008, comment il est distingué et galant, prévenant et pas trop gluant .
Et indubitablement beau (mais là on frôlerait le pléonasme).

La problématique principale soulevée lors de ce déjeuner se résume en une question.
Question que toute Celibataire Parisienne de moins de 30 ans se pose avant un rendez-vous galant :

Comment vais-je m’habiller ce soir ?

wikipediadejeunercantine.jpg Chacune flanquée devant votre plateau-repas, vous étudieriez toutes les possibilités qu’offre votre armoire.

La pression monterait doucement tout au long de l’après-midi.
La petite boule au creu de l’estomac qui vous donne un sourire digne d’une pub Colgate et donc l’air un peu niais.

À 17 h, après une petite retouche maillot chez NoémieLesthéticienne, vous rentreriez en trombe chez vous pour

  • Une préparation minutieuse.

Gommage intégral à la pêche, pédicure et manucure, masque rajeunissant, baume buste ferme ,huile Nuxe, et surtout, votre piège à mec, lavage et hydratation de vos cheveux (allez savoir pourquoi, les hommes adorent vos cheveux qui sentent tellement bon et qui sont tellement doux…) puis pose de bigoudis chauffants.
LA routine quoi.

Puis vous choisiriez entre la robe verte à fine bretelle ou la blanche taille empire ou la rose en soie forme bustier.2667cendrilloncinderellacendrillon.jpg
Qui nécessairement s’enlèvera facilement …
Et quels escarpins mettre avec ?
Les noirs ouverts ou les dorés ?

Oui, mais avec quelle pochette ?
La noire en satin ou la rouge en  daim ?

Parfois, La célibataire Parisienne de moins de 30 ans est face à des choix cornéliens.
Notons tout de même que si vous viviez au fin fond d’un village d’Afghanistan, vous auriez moins de soucis de protocole beauté.

  • Il passerait vous prendre en taxi vers 19 h jonaskaufmann.jpg

Pour vous emmener à l’opéra Garnier voir Jonas Kaufmann parce qu’il sait que ça vous plairait vraiment.
Il porterait un costume au tombé impeccable parce qu’il sait que vous ne pouvez pas résister à un homme en costume.

l5217restaurantgarniersallegrand.jpg  À la fin de la représentation, il vous emmènerait dîner cher Garnier (111 rue Saint Lazare, 75008 Paris), vous tenant galamment la porte, vous proposant sa veste pour couvrir vos épaules, vous escortant ,une main fermement posée sur votre cou, vous souriant en vous disant combien vous êtes sublime ce soir.

images.jpg  Dans le taxi du retour, la tension monterait d’un cran ;
Vous auriez très envie de lui, il aurait très envie de vous.
Vous lui parleriez politique et conjoncture, et des difficultés à venir pour les PME françaises tout en enroulant une mèche de cheveux d’un geste négligemment étudié.

Arrivés dans le hall de votre immeuble, vous chercheriez vos clefs pendant qu’il vous mordille l’oreille gauche.
Puis, n’y tenant plus, il vous pousserait contre le mur tout en glissant sa main chaude sous votre robe.
Vous, accrochez à son cou, vous chavireriez dans un moment exquis, bientôt contrarié par une voisine qui descendrait ses poubelles en pleine nuit  (X ??XX ?)(vos voisins ont des us parfois surprenants)

Troublée, vous monteriez l’escalier jusqu’à votre appartement, pressée de poursuivre votre séance de tawinage.

La suite serait parfaite, tout en  longueur et bestialité, comme vous aimez.
1coitcopie.jpg

 Coït – Frédéric Delangle

 

Puis viendrait le moment que vous préférez.
La cigarette Post Coit, celle qui est juste délicieuse, celle que l’on savoure dans un silence qui veut dire tant de choses.

vlcsnap5924810.png

A suivre, Chapitre 2, Le samedi Cocon…

Le Week end perfect selon Sublimette, Chapitre 2, Un samedi cocon.

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, lorsque vous passez un vendredi de princesse, vous aspirez à poursuivre votre W2PS par un samedi cocon, de préférence avec le même Viking, HDVV 2008.

Après une soirée magique à l’opéra suivie d’un délicieux repas, le tout conclu par une  séance de tawinage en bonne et due forme, vous dormiriez d’un sommeil lourd enveloppée par les bras protecteurs du Viking.rd2modifi1.jpg

Vers 10 heures du matin, vous seriez réveillée par les mains expertes de ce dernier ;
Parce qu’il saurait que si vous êtes du soir, vous êtes encore plus du matin.

4216421527eb0fc650b.jpgAprès une longue douche chaude, vous décideriez de vous nourrir, parce que le sexe, ça creuse.
Alors, enlacés, vous fileriez rue Mouffetard pour vous approvisionner.

 

Du fromage, des croissants, des fruits, un détour par le Starbucks des Gobelins pour un lait chaud sirop d’amandes, un passage obligé chez votre libraire pour le triplé du dimanche :
images1.jpgimages2.jpgimages3.jpg

Et le crochet par la boulangerie de l’angle de votre rue, où la boulangère est aussi aimable qu’une porte de prison, mais qui vend des Évasions juste à tomber par terre.image1.png
L’Évasion étant la symbiose de tout ce que vous aimez en sucré :
Un énorme macaron aux fruits rouges, qui emballe une ronde de framboises accompagnée d’une crème fouettée maison.

Une fois rentrés, il ne vous resterait plus qu’à étaler 2 choses :
Votre butin sur la table du salon.
Votre adiposité sur le canapé.

Arrive donc le meilleur moment de votre semaine, que vous soyez seule ou accompagnée :
Un brin de piano, un thé dans une main, un Public dans l’autre.
Il saurait qu’il ne doit, sous aucun prétexte, vous déranger pendant l’heure qui suit.
Exception faite, évidemment, du baiser délicat, appuyé par des yeux de merlan frit, à l’issue duquel il vous dirait combien vous êtes sublime.

Un rayon de soleil percerait de derrière les volets, mais dehors il ferait très froid.
Un délicieux prétexte pour passer la journée au lit, à cocooner.
sjff01img0060.jpg

Il serait déjà l’heure de la sieste.
Vous décideriez de vous coucher devant un bon Hitchcock.
Une femme disparaît, Rebecca, Les Oiseaux ?

L’après-midi passerait ainsi, bien au chaud sous la couette, entre concentration, assoupissement  et soupirs…

Le temps s’arrêterait, et vous seriez déjà en retard pour votre soirée.

Il filerait chez lui pour se changer;
L’HDVV 2008 ne serait pas collant, il ne laisserait rien traîner qui ait une connotation masculine (caleçon, brosse à dents…) dans votre appartement de filles.

Vous vous feriez sublime et vous le rejoindriez à Châtelet, pour dîner avec Votre +1 et  son amoureux.

1195423550187356949molumenredapprovedstampsvghi.pngVotre +1 adorerait HDVV 2008.
Condition sine qua non pour qu’un homme obtienne le poste d’HDVV.

Vous dîneriez tous ensemble chez OZO (37, rue Quincampoix 75004 Paris), à votre table préférée, vous parleriez de vos prochaines vacances à Nouméa, avec lui, parce que vous auriez très envie de lui faire découvrir la Calédonie comme vous l’aimez.

Votre +1 et son amoureux vous raconteraient les dernières anecdotes du Marais, qui a fait quoi aux dernières Crazyvores, qui a couché avec qui dernièrement.
En  tant que fag hag, vous vous devez de garder un œil maternel sur ce qui se passe pour vos copains joyeux.

poissons.jpg

Après un dernier verre au Mixer (23, Rue Ste-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris), vous pourriez rentrer à son appartement.

 

Parce que l’HDVV 2008 serait un vrai homme qui vous recevrait dans un vrai appartement, pas dans une tanière image.jpgsentant le fauve.

Il vous ferait couler un bain très moussant,avec plein de bougies, dans lequel vous glisseriez ensemble, face à face, en échangeant un petit peu de marijuana, histoire de vous détendre après une journée si parfaite…

Au moment de vous réfugier sous sa couette, vous n’auriez plus qu’à poser votre tête au creux de son épaule et à vous endormir, pour faire de beaux rêves en couleur…

image3.png

 

À suivre, Chapitre 3, Le dimanche Parisien …

Le Week end perfect selon Sublimette, Chapitre 3, Un dimanche Parisien.

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, lorsque vous devez terminer un WP2S, vous voulez un vrai dimanche Parisien.

Vous vous réveillez donc dans le lit de l’ HDVV 2008, fraiche, épanouie, heureuse.
D’ailleurs, il vous regarderait vous réveiller comme on regarde un trésor magnifique.

A un moment, il se lèverait pour vous faire un thé.

Lorsqu’il réapparaitrait dans l’entrebâillement de la porte, vous auriez fait  ce que font toutes les femmes dans cette situation:

Vous auriez très rapidement démêlé et regonflé vos cheveux, passé un coup d’eau fraiche sur votre visage, remis une goutte de parfum au creu du cou et pris une pose extrêmement étudiée : les draps recouvrant savamment les zones à risques (ventre, haut des cuisses, hanches), découvrant adroitement les zones  sécurisées (jambes, pieds parfaitement pédicurés, seins)

artmarketwatch527.jpg

Être une femme désirable, c’est une guerre de tous les instants…

Vous traineriez au lit, riant, fumant, discutant, vous ne voudriez pas vous lever.

Mais il faudrait bien, car vous êtes attendus pour le brunch dominical.
mainjoeallenb.jpg
Vers 15 heures, vous rejoindriez votre petit Edgar, LaMeilleureDeVosAmies et le père de son futur enfant FabinouDamour, Coloc et son amoureux PThePilote chez Joe Allen (30, rue Pierre Lescot 75001), votre lieu de prédilection.

Devant un copieux repas, vous passeriez tous un agréable moment.

 

pontdesartspedestrianbridge.jpgVous achèveriez la journée par une petite ballade en amoureux sur les bords de Seine, vous traverseriez le pont des arts, remonteriez le boulevard st Michel,  passeriez devant les bouquinistes, jusqu’aux jardins de Luxembourg.

 

Arrivés devant la porte de votre immeuble, il prendrait le temps nécessaire pour vous dire au revoir.
Vous dire combien vous êtes sublime,
Vous demandez si vous voulez passer le week end prochain à Deauville.
hr203rj2.jpg

Et vous rentreriez chez vous, seule.
Parce qu’il n’est pas question d’un homme dans vos pattes les matins de boulot, qui vous gênerait et vous materait, brosse à dents + bigoudis+ mauvaise humeur.

Oui, l’HDVV 2009 ne serait pas collant, il aurait sa vie, ferait partie de la votre, comme une cerise sur un gâteau, pas comme une nécessité.

Voilà la définition de votre week end parfait.

Ce qui vous fait penser que ca fait bien longtemps qu’un homme (hétérosexuel) ne vous a pas amené à l’opéra.
Ne vous a pas embrassé fougueusement dans le hall de votre immeuble,
Ca fait longtemps que vous n’avez pas été réveillé  par des mains expertes, partis en week end romantique,
Beaucoup trop longtemps que vous ne vous êtes pas préparée pour un rendez vous galant, que vous n’avez pas eu des papillons dans le ventre.

Y a t il dans cette ville, Viking/ baroudeur/ carriériste, qui aurait envie de partager votre vie, de la traverser et d’y rester ?

Non parce que là, vous êtes à la limite de la rupture d’anévrisme …

Le Week end perfect selon Sublimette, Conclusion

@  Mon Petit Edgar:

Ouais,….WOWOn se comprend


@ Melvina:
Tu nous raconterais TA version du WPSMelvina ?
En tout  cas je te cède le concept avec plaisir !


@ Mon +1:
Je plaque rien du tout, tu resteras l’H(platonique)DMV
Et si, ca tawine grave

@ Charlotte:  
Rien ne ressemble plus à un samedi cocon qu’un autre samedi cocon …

@ Ma Ceciel:
Frémissant… ca veux dire imminent ?
Cool, le cousin  de Prince Prince s’est libéré ?


@ la ch’tite:
Tu as vu, j’ai été rapide sur la 3

@  LeMéchantMax   :
En même temps, on ne te demandais pas de m’épouser, donc tout va bien…

@ MissOChoco

Alors garde le celui là…

@ Sl
@ Trentenaire

Vous allez voir, mes tribulations vont êtres nettement plus drôles une fois que j’aurais rencontré L’HDMV

@ Archie
NON !!! I LOVE deauville !

@Elle
Comme d’hab, merci pour les compliments !


@ F:
Quel homme … bravo


@ Marine:
Alors ce dernier WPSMarine c’était quand ???

@ Falconhill:
Tout est transportable !

On en parle la semaine prochaine de vive vois (il faut que l’on se cale une date)


@ madinlove:
Il n’y a pas de mal à rester seul, certes mais bon…

Le Tag Putafrange Sublime de Sublimette

Comme toute célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte,vous êtes souvent taggé par d’autres blogueurs.

En l’occurrence, le dernier en date, c’est celui de Chtite, auquel vous devez répondre depuis quelques jours.
Vous avez promis.
Mais vous n’êtes pas inspirée.

Alors, vous vous êtes dit que vous alliez balancer votre propre tag,
Que vous appellerez en toute simplicité  le TPS :

image16.png

(Toute ressemblance avec le StarExpresse de Cosmo serait fortuite)

 

Votre juron préféré en voiture :

Le même que lorsque vous cassez un verre, cognez contre l’angle de la table ou renversez un yaourt par terre, au grand désespoir du passager potentiel qui vous accompagne et/ou de Coloc :

Putain ta mère la pute ; Fuck

À prononcer d’une traite, avec une voix de poissonnière.
(Sinon ça a moins d’impact et ça fait jeune fille du 16e qui s’encanaille)

 

La dernière fois que vous avez trop bu ?

Samedi soir, lors d’une soirée tartiflette/vin rouge avec  Votre +1, Coloc, Pierrelepilote Lameilleuredevosamies et fabinoudamour.
Et c’était pas joli à voir.

 

Dans Sex and the city, vous vous identifiez à…

image1.png

Parce qu’on vous dit souvent que vous baisez comme un mec.

 

gossipgirlimage.jpgVous pourriez y passer des heures :

Au fond de votre lit à regarder des séries américaines.
Vous êtes addic

 

Votre phrase fétiche :

« Ne pas s’emmerder avec des gens qui vous emmerdent. »

 

Vous vous regardez dans le miroir et vous vous dites:

Que vous vous rapprochez dangereusement des 30 ans, mais que vos seins ont toujours l’arrogance de vos 18 ans.
Et ça, c’est une mini victoire sur la vie.

 

Si vous deviez choisir :

image21.png

Parce que c’est l’HDVV.
C’est juste qu’il n’a pas l’air au courant.

 

On vous confond souvent avec…

000b13db.jpg

Vous avez la même frange et la même poitrine généreuse.

La comparaison s’arrête malheureusement là.

 

À votre dîner idéal, vous réunissez :

image4.png

 Un petit creux dans la nuit :

Une tartine de camembert au miel
(Il est vraiment temps pour vous de trouver un Viking pour accompagner vos nuits)

 

En mode, vous vous damneriez pour :

Comme toutes Parisiennes de plus ou moins 30 ans, plus ou moins célibataire :

chausllouboutinapd510.jpg
Une paire de Louboutin

 

En boucle dans mon Ipod :

laurynhillbig.jpgPour prendre de bus:
Le unplugged de lauren hill

 

daftpunkdiscovery.jpgPour courir :
Le bon vieux discovery de daft punk

 

lamaisondemonrevecocorosie480.jpgPour prendre le train :
Du Cocorosie, du portihshead, du moriarty, du Lady Chatterton

 

images2.jpgPour être nostalgique :
L’album d’Amélie poulain deYann Tiersen, du Smashing Pumking, du Placebo

 

 

Bon, vous refilez ce tag à vos consœurs Putafrangesques :


Ceciel,

image71.png

Gourmeline ,

image91.png

Chtite,

image61.png

 isabelle

image81.png

Veronique

image101.png

et Elle

image111.png

 

Parce qu’elles le valent bien.

1...34567...14

sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes