Résultats de la recherche pour ' cv amoureux '

Jim et Sublimette

Comme toute Parisienne célibataire de moins de trente ans qui se respecte, vous  avez des jours sans.

Bon en ce moment, c’est des semaines vraiment sans.
Votre petite dépression annuelle, toujours à l’approche fatidique de votre Birthday.
Cette année, plus particulièrement.
Trop de déceptions à gérer en même temps …
Pas de panique, Sublimette retombe toujours sur ces pattes ;

Alors, un dimanche soir de solitude puissance 1000, plusieurs solutions s’offrent à vous :

images.jpg       Option 1 :
Vous envoyez un paquet d’efferalgan et attendre patiemment que la mort vienne vous cueillir ?
Trop salissant, Coloc risque de faire la gueule en rentrant.

3305monalisajointaffiches.jpg     Option 2 :
Vous roulez un petit pétard, vous sniffez un petit coup de Poppers ?
Trop adolescente pré pubère Attitude.

merlot.gif     Option 3 :
Ouvrir une bouteille de Merlot et torcher comme une pochtronne sur votre canapé ?
Trop dramatique en terme de retombées le lendemain matin.

t11791s.jpg     Option 4 :
Sortir votre SJ de sa boîte magique et vous offrir une petite demi-heure de détente orgasmique  ?
Trop pas le goût, votre libido est à plat en ce moment (ce qui est, notons-le, un véritable signe de moral en berne chez vous,)

Il ne reste plus que l’Option 5, la plus sage :
Aller vous coucher.
Devant un bon film.

Qui mieux que Gondry pour faire passer le temps à une Sublimette Dépressive ?
Vous adorez ce réalisateur complètement siphonné du ciboulot.

Vous vous refaites donc l’excellent Eternal sunshine of the spotless mind


eternalsunshineofthespotlessmindposter01.jpg

« Joël (le très talentueux Jim Carrey *) et Clémentine (la très belle Kate Winslet*) ne voient plus que les mauvais côtés de leur tumultueuse histoire d’amour, au point que celle-ci fait effacer de sa mémoire toute trace de cette relation. Effondré, Joel contacte l’inventeur du procédé Lacuna, le Dr. Mierzwiak, pour qu’il extirpe également de sa mémoire tout ce qui le rattachait à Clémentine. »

 

À la fin du film, après avoir recouvert votre paquet de petits morceaux de kleenex plein de morve et de larmes (un autre des symptômes de la Sublimette Dépressive, vous chialez pour un rien) vous vous poser cette question :

 

Et si vous aussi vous aviez la possibilité d’éliminer un événement ou une personne de votre CV sexuellement Amoureux, qu’enlèveriez-vous ?

Vous avez réfléchi un bout de tempsimage12.png
Tournez et retournez sous votre couette
Froncez le sourcil

Et vous en êtes arrivée à une conclusion simple :

RIEN
ABSOLUMENT RIEN

Vous gardez tout.

Même ce garçon que vous avez bêtement attendu des années, pensant que vous vous remettriez avec lui un jour…
Même ce type débile que vous avez découvert marié 3 enfants avec, avouons-le,  une certaine stupeur après quelques semaines de tawinage.
Même ce petit copain de pensionnat qui vous cocufiait fièrement avec une rouquine même pas belle.
Même votre premier amour et ses crises de schizophrénie aiguë qui vous accusait d’être un homme et de lui avoir mis une puce dans le cerveau
Même …

Tout, vous gardez tout.
C’est ce qui fait de vous la femme décidée et sélective que vous êtes aujourd’hui.

Et vous Lecteur Sublimant, quelle partie de votre CV Sexuellement Amoureux retireriez-vous ?


* Note De La Sublimette

Le CV sexuellement-amoureux de Sublimette

Comme toute célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez un CV sexuellement-amoureux des plus chargé.

C’est le gros avantage que vous avez sur votre petite grand-mère.
Vous au moins quand vous déciderez de vous caser, vous aurez déjà vu le loup et tester la marchandise.

Le problème quand on a connu pas mal d’homme, c’est qu’il arrive un moment où :

  1. Vous ne vous souvenez plus vraiment des prénoms de chacun.
  2. Votre petit cœur saigne souvent parfois.

Évidemment, si vous n’êtes toujours pas marié avec des enfants et une maison en banlieue, c’est que vous ne tombez jamais sur le bon.

images116.jpg

Et là, d’après votre docteur des pieds, il y a un truc à travailler.
Et comme en ce moment, vous êtes en phase de restructuration de vous-même, elle vous demande de sérieusement réfléchir à la question.

La question est toute réfléchie, mais re-réfléchissons-y :

 

Allesendro, de l’amant italien.

Vous l’avez rencontré à Athènes,
Vous aviez 17 ans.
Vous l’avez revu à Nice,
Vous aviez 19 ans.
Il vous a poursuivi à Nouméa,
Vous aviez 21 ans.
Vous avez remis ça à Venise,
Vous aviez 27 ans.
10 ans de passion.
Malheureusement, le jeune étalon de votre adolescence s’est transformé en gros beauf italien une fois adulte.
Vous avez lâché l’affaire…

 

Loïc, du premier amour.

Toute la candeur et la fougue de la jeunesse dans un joli first love.
Vous viviez d’amour et de noix de coco.
Dans un minuscule studio sous les bananiers.
Vous deviez vous enfuir en Australie.
Malencontreusement, votre marin en herbe était un poil dérangé du cervelet.
Vous avez fui très loin…


Simon, du premier coup de foudre.

Il était jeune, il était beau, il sentait bon la campagne.
Vous étiez folle amoureuse de ce garçon
Malheureusement, il a eu la bonne idée de vous quitter pour enfanter votre amie d’enfance, évidemment taille 34, blonde à forte poitrine.
Il vous a fallu un bon paquet de relations-Kleenex pour l’oublier…

 

Yvan ,de la première vie de couple.

À 22 ans, vous avez décidé qu’il était temps de connaître la vie à 2.
Du coup vous rencontrez un gentil garçon et hop, vous emménagez avec lui.
4 longues années à faire plante verte et ramasser les chaussettes sales,
Quand vous le quittez, il vous vaccine pour la prochaine décennie à la vie en commun.


Jérôme, de la première passion

Vous aviez envie d’un truc exorbitant.
Vous avez rencontré ce jeune requin de la finance, beau et un peu barré comme vous.
3 mois de passion destructrice, mais tellement salvatrice.
Vous abandonnez, fatiguée d’être extatique en permanence,


Christian, de la première déception

De l’artiste handicapé des sentiments.
Vous, vous y croyiez à mort.
Ce garçon était l’homme de votre vie.
C’est juste qu’il n’était pas au courant.
Après une quinzaine de ruptures et réconciliation, il était nécessaire de se rendre à l’évidence :
Ça ne marcherait jamais.
Des fois, on persiste bêtement pour rien.
Mais la mort dans l’âme, vous le faites sortir de votre vie.

 

Un point commun entre toutes ces prises de choix ?
C’est toujours vous qui quittez…
Et ça votre docteur des pieds, elle trouve ça extrêmement intéressant !

images56.jpg

En tout cas, vous avez une idée très précise de votre prochain amoureux :
Du Viking/ baroudeur/ Carriériste.

 

 

Paul Walker, si tu nous lis…


sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes