• Accueil
  • > Recherche : sublimissime

Résultats de la recherche pour ' sublimissime '

Le Paris je t’aime de Sublimette

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous aimez Paris.

Passionnément, follement, éperdument, excessivement.

 

http://www.dailymotion.com/video/x7fhrz

Paris vous a accueillie, il y a quelques années.Vous aviez débarqué de votre province natale, il y a 7 ans, pour suivre un garçon, forcément, Musclor, HDVV 2002-2005,

À l’époque, vous mettiez 1h30 de métro pour faire châtelet/ st Michel, vous pensiez que les Bains douche était LA boîte incontournable et que le Bouddha Bar était le summum de la branchitude  parisienne, vous arboriez fièrement un blond putassier et vous portiez des fringues très jeune provinciale en goguette.

Et surtout vous étiez perdue, vous n’arriviez pas à vous adapter à votre ville.

Plus tard, vous avez quitté le fameux Musclor (trop ennuyeux).

Vous étiez tentée, quelques secondes, d’abandonner également Paris.

Mais vous êtes restée, vous ne pouviez pas la quitter, elle.

Vous êtes restée parce que vous étiez tombée amoureuse de Paris, et de cette vie un peu folle que vous meniez.

Vous avez appris à la découvrir, au fil des soirées, des brunchs dominicaux, des verres entre amis, des journées shopping, ou des promenades.

De St-Germain à Opéra, des Champs Élysée à Bastille, de Montparnasse au Bois de Vincennes, de Châtelet à Montmartre, des Tuileries aux Gobelins,vous aimez  Paris.

Vous avez vécu dans plusieurs arrondissements, dans de très beaux appartements haussmannien, dans des studios sordides, en squatte, en couple, en colocation, seule.

Vous adorez votre vie de Parisienne.

La coupe de champagne à 18 euros dans les bars pseudo branchés du Marais,

Le jeté d’aisselle du gros monsieur transpirant dans le métro qui pue,

Le périph toujours bouché d’automobiliste atteint de klaxonisme aigue,

La demi-heure tous les soirs pour garer sa voiture, un coup dans le capot du voisin, un coup dans les fesses de la voisine.

Les parkings à 6 euros de l’heure,au sixième niveau lugubre.

La pollution qui donne ce si joli gris souris à votre coton à démaquiller, le soir.

La salade à 20 euros dans les restos pseudo tendances de la rue de Lappe,

Les loyers exorbitants,pour des appart ridiculement petits.

Les gens qui font la gueule d’une manière si naturelle,qu’on en viendrait presque à les trouver charmant…

Votre plus grand plaisir, c’est le taxi du retour, qui traverse les quartiers parisiens pour vous ramener chez vous, en milieu de nuit.

Vous avez toujours trouvé ces ballades nocturnes sublimissime…

 

Vous avez beaucoup voyagé ces 10 dernières années, visitant des capitales sublimes ;

Mais aucune ne vaut Paris. Paris est et restera la plus belle ville du monde.

Vous vous y êtes fait des amis incroyables, des copines Putafrangées formidables, des copains Joyeux extraordinaires, des collègues de travail géniaux, des hommes étonnants.

Des gens qui ont traversé votre vie et que vous n’oublierez pas, vous avez vécu des expériences inoubliables avec eux,

Et malgré la vraie  Parisienne que vous êtes devenue, vous resterez toujours la petite provinciale émerveillée par la tour Eiffel.

Et ça , ca vaux 1 million de dollars

Votre appart est vide, Coloc a déménagé chez son amoureux, EDF est coupée,les clefs sont rendu, vous avez emménagé pour ces derniers jours chez Chewing-gum, vous avez dit au revoir à vos amis .

Votre billet aller simple et votre passeport s’excitent tous seuls …

A quelques jours d’abandonner Paris et votre vie de Célibataire Parisienne de moins de 30 ans, vous profitez de ces derniers instants…

Peut-être n’est ce qu’un au revoir, peut être est-ce un adieu, vous ne savez pas très bien ce que la vie va vous réserver.

Peut-être que vous ne reviendrez jamais, préférant les cocotiers aux jardins du Luxembourg, la mer transparente à la Seine, les claquettes aux escarpins….

Peut être que paris va vous manquer et que vous reviendrez ventre à terre, rampant, lui suppliant de vous pardonner ce terrible affront que vous lui avez fait en l’abandonnant.

Paris, je t’aime.

Le gratin de ravioles de Sublimette

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous ne savez pas cuisiner.

Pas par anticonformisme ou par  singularité, juste parce que ça ne vous est jamais venu à l’idée d’apprendre.
Et que manger quotidiennement au restaurant, c’est nettement plus confortable.

Tous vos proches savent ce que vous valez  derrière les fourneaux.
D’ailleurs, lorsque vous invitez des gens à dîner, ces derniers appellent la veille pour confirmer leurs présences et  votre approvisionnement chez Picard.
En particulier ceux qui n’ont pas leurs vaccins à jour.

Et puis l’autre soir, mue d’une fougue qui vous caractérise, vous décidiez de cuisiner pour Chewing Gum.raviolesgratin.jpg

Vous alliez lui préparer votre spécialité (autre que les tomates cerises en apéro) :
Votre gratin de ravioles au saumon épinard.

Le seul et unique plat qu’a réussi à vous inculquer votre Petite Maman.

Vous avez donc envoyé un texto à Chewing Gum.

 

image11.png


Tout de court vêtu, vous avez filé au Franprix  en bas de chez vous pour faire vos petites emplettes.
Vous avez dû faire les 4 Franprix de votre quartier.
Et fini au Monoprix de la rue Mouffetard.
La raviole de Romans est apparemment une denrée rare dans le Véme.

Sur le chemin du retour, vous recevez un message de Chewing Gum :

image21.png


Il est 19 h30, en langage Chewing-Gumien ça veut dire qu’il n’arrivera pas avant 21h30.

Ce qui vous laisse le temps de rendre cette soirée magique.

Vous avez donc,nettoyé la salade, préparé une soupe de concombre glacée à l’estragon (enfin versé de la soupe dans un  bol et parsemé d’estragon), et enfin confectionné ledit gratin de ravioles.
Et vous en avez chié.
Les épinards ont éclaté dans le micro onde, les ravioles ne voulaient pas se détacher du papier sulfurisé, le saumon vous glissait des doigts…

1h 30 d’un travail acharné  plus tard, vous filez  sous la douche pour faire de  vous une princesse  amazone.

La table est mise, les bougies allumées, vous attendez, alanguie sur le canapé, l’arrivée du Chewing-Gum…
Qui se fait désirer.

À 22H30, le gratin étant plus que gratiné dans le four, vous commencez à vous impatienter…

Votre téléphone sonna.
Chewing Gum .

Alors que vous lui demandez d’une voix doucereuse dans combien de temps il a fini,
Il vous répond qu’il en a pour encore deux bonnes heures.
Vous lui rétorquez que vous avez un gratin dans le four
(Jamais vous n’auriez pensé  prononcer un jour cette phrase)
Il émit un son, proche du grognement.
Il vous dit qu’il fait de son mieux.

74057867.jpg

Vous étiez furax.
Tellement que dans un mouvement de colère, vous avez balancé le gratin de ravioles dans l’évier.

Alors quand il arriva la bouche en cœur plus tard dans la soirée, il fut accueilli plus que froidement.

Il vous regarda,vous et le gratin épongeant votre évier, stupéfait de stupéfaction.
Et il eut cette phrase d’une authentique candeur :

« Mais tu avais cuisiné pour de vrai ?,
Je croyais que tu plaisantais »

Vous ne pouvez même pas lui en vouloir tellement,effectivement,

l’idée d’une Sublimette transformée en Maïté luxuriante, peu paraître incongrue  …

La grande braderie de Sublimette.

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous devez, à un mois de quitter  votre vie de Célibataire Parisienne de moins de 30 ans, commencer à prévoir votre départ.

Vos valises vont être vite faîtes, claquettes, paréos, bouquins.

sublimette2bis.jpg

Votre légendaire collection d’escarpins étant rangée soigneusement dans les cartons, ainsi que vos vêtements d’hiver, dont 86088041.jpgvous n’allez pas avoir besoin avant un sacré bout de temps.

Vous revendez donc tout le reste.
Jusqu’à votre dernière petite culotte.

Débarrassée de tous biens matériels, vous voilà prête à quitter la France…

Approchez, LecteurSublimants, venez assister à la grande braderie de Sublimette:

Commencons par cette magnifique machine à laver, d’un traditionalisme déconcertant, mais qui a quand même le privilège d’avoir lavé lesdites petites culottes de Sublimette…

4164249381lavelingehublotprolinegd.jpg

100 euros.

La Hp C3180, scaner, photocopieur,imprimante, lecteurs cartes photos.

imgphotosmartc31802.jpg



70 euros.

Puis tout un lot de meuble ikea, acheté il y a moins de 2 ans:

  • La très populaire commode malm, idéal pour ranger votre matériel SM

15051pe098981s4.jpg

45 euros.

  • La fameuse armoire PAX,100 X 58 X 236, speciale girly avec 2 portes en glaces et de quoi ranger vos nombreuses robes de princesse:

image2.png

100 euros.

  • la classique ribambelle d’ étagères Billy

image2.pngimage1.png

50 euros le tout

Et enfin, en exclusivité mondiale,

  • LE LIT DE SUBLIMETTE :

lit.jpg

 

image1.png

 

trés confortable, avec un grand coffre pour ranger vos amants et un matelas trés épais pour tawiner gaiement….

bradé 400 euros

 

Nous terminerons par une offre exceptionnelle, messieurs, dames,
LA CÉLÈBRE CULOTTE GNAGNA DE SUBLIMETTE

sublimette6.jpg

Mise à prix  2354 euros.
Les enchères débutent !

Nous avons 3600 euros pour le monsieur libidineux au fond de la salle…
Qui dit mieux ?

si vous etes interessé par l’un de ces precieux objets collectors:

sublimissime@yahoo.fr

 

 

 

Le ramonage de Subllimette.

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous aimez être surprise par l’Homme.

C’est la raison pour laquelle vous avez confié à Chewing Gum la planification de votre prochain samedi soir avec un seul mot d’ordre :

Surprends-moi!image31.png

Vous étiez sublime, vous et vos – dix kilos, moulée dans une robe ras la conscience surélevée par de hauts escarpins, le cheveu brillant et légèrement ondulé, encadrant votre visage au teint Chanel parfait et mettant en valeur l’œil charbonneux que vous aviez laborieusement fardé.

Lorsque vous lui avez ouvert la porte, vous vous attendiez à un compliment spontané.
D’ailleurs, n’importe quelle célibataire parisienne de moins de 30 ans s’attendrait dans ce genre de situation à un :

«  Sublimette, tu es sublime, tellement sublime que je vais là tout de suite maintenant soulever cette robe ridiculement microscopique pour te prendre à même la commode ».

subli.png

Lui, vous a dit :

«  Ah ouais, t’es de sortie »

image12.png

Confirmant que Chewing Gum reste un éternel hétéro de base.

Vous vous engouffrez donc dans le Metro lorsqu’il vous donne la destination de cette soirée magique :
Belleville.
Ah.
Il vous donna même plus de précision quant à la tournure de cette soirée :
Je t’emmène manger chez Ramona, la reine de la paella.
Ah.
Vous n’avez pas osé lui dire que vous détestiez la paella, étiez allergique aux fruits de mer, et ne supportiez pas le chorizo ou n’importe quel aliment épicé.

Vous voilà donc arrivant chez Ramona la reine de la paella.
Chewing Gum lui, était euphorique.
Normal, il était bourré (il avait bu une bière).
Vous étiez allez boire un verre avant dans une petite échoppe sans prétention.
Vous arrivez donc devant le pas-de-porte.

504.jpg

Ah.
Chewing Gum pense à vous préciser :
En fait, c’est une épicerie espagnole qui sert à manger.

Vous pénétrez donc dans l’antre espingouine.

Et vous êtes reçus par Ramona mère.
Ramona mère, assise à sa table épluchant ses oignons sur sa toile cirée à fleurs roses.
Ramona mère arbore fièrement le brushing chroucrouté comme vous n’en aviez jamais vu en 15 ans de carrière capillaire et un joli rose à lèvre (et à dents) assorti à la toile cirée.

18895393.jpg

Elle vous fait un signe de tête pour vous dire bonjour puis un deuxième pour vous dire de monter.

D’une main, vous agrippez le bras de Chewing Gum, de l’autre votre précieuse pochette Charles Jourdan en daim rouge qui vous a coûté un poumon.
De peur qu’elle se ramasse une projection d’huile de friture.
Parce que pour atteindre la salle à manger de Ramona mère, vous devez d’abord traverser la cuisine.

Puis vous montez un petit escalier en colimaçon (heureusement que vous aviez mis une culotte ce soir-là) pour arriver dans une petite salle exiguë décorée de têtes de cerfs accrochées au mur.
Tout un programme.

C’est Ramona fille qui vous a accueillie
Ramona fille tout aussi distinguée que sa maman, vous indique votre table.
Lorsque vous avez tiré la chaise, celle-ci vous est restée dans les doigts.
Rapport à la couche de gras sur le dossier.
Vous vous êtes vaillamment installée, évitant de poser les coudes sur la nappe maculée des restes de dîner du couple précédent.

C’est le mari de Ramona fille qui vous a servie faisant défiler les plats plus délicieux les uns que les autres.
Un monsieur charmant qui vous force à finir votre assiette tout en vous disputant pour avoir refusé le dessert.

Vous avez tout de même fait part à Chewing Gum de votre étonnement quant à son choix certes intéressant mais tellement peu Sublimette.
Il vous a simplement répondu :
« Ben quoi ? Tu voulais être surprise ! »
screvette.jpg

on peut dire que ce garçon en a eu pour son argent…

Dans le taxi du retour, alors que vous vous êtes  penchée pour titiller l’oreille gauche de Chewing Gum, vous vous êtes demandée qui de vous deux sentait le plus la crevette .
Ce qui a largement contribué à ne pas ramener Chewing Gum chez vous ce soir là.

Le lendemain, après une bonne douche, vous avez raconté les exploits Chewing Gumtesques de la veille au MeilleurdeVosAmis.
Ce dernier, dans un geste d’une infinie lenteur, a retiré ses lunettes de soleil et vous a dit, solennel :
« Ce garçon est extraordinaire.
T’emmener à Belleville et te faire bouffer avec les doigts, même moi je n’aurais pas osé. »

Inutile de préciser que l’ensemble du repas, s’il fut délicieux, fut un véritable supplice gastrique pour les 24h suivantes.

Ramona vous a ramoné.

La mise à contribution des LecteurSublimants de Sublimette

Cher LecteurSublimant ;sublimette41.jpeg

 

J’espère que tu vas bien, moi ça va, je sais j’écris pas trop en ce moment, mais je suis pas mal occupée ces deniers temps.
Tu vas comprendre.
Je vais te mettre à contribution.
Je te pause une question, tu réfléchis pas tu me dis le premier truc qui te vient à l’esprit.
D’accord ?
Bon alors voilà :

Si Sublimissime venait à être édité, c’est-à-dire que Sublimette réunit quelques  articles pour en faire un bouquin sympa :

Quel est ton article préféré, celui que tu voudrais voire apparaître, celui qui t’a le plus fait rire ?

J’attends tes conseils LecteurSublimant…

Sublimette et le Petit Jesus

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez vos petits secrets.
Que vous avez souvent du mal à préserver.

Là, depuis 1 mois, vous avez  un dossier confidentiel en cours, que vous vous êtes bien gardée de divulguer.
Parce que vous savez que les répercussions seraient terribles.

Et puis, vous avez gaffé.
En faisant une erreur de débutante dans l’envoi d’un SMS.

image11.png

Nous nous doutons bien que cette sobre confidence était composée à l’attention d’un homme.

Mais, sans vous en rendre compte,  votre doigt à vriller dans votre liste de contacts.

Et quelques instants plus tard, vous avez reçu une réponse choquée de Noémie l’esthéticienne.

image2.png

Vous l’avez immédiatement rassurée sur votre immuable hétérosexualité.

Mais du coup, elle se douta qu’il y avait baleine sous gravier.

image3.png

Bein oui, vous êtes une maligne,

Ça fait un mois que vous allez clandestinement vous faire épiler le maillot chez une autre de ses consoeurs, de peur de vous faire griller par Noemie L’Esthéticienne.sublimissimemaillot.png

Car elle seule suit vraiment votre parcours sexuellement-amoureux en fonction de vos épilations:

Légèrement élagué : Célibataire.
Taillé dans la masse : Coup d’un soir.
La Kojac: Tawinage compulsif
.

Vous avez bien dû lui avouer l’inavouable.

Votre ignominieux secret.
Ça fait un mois que vous retawinez avec Chewing-gum.
Oui, vous avez honte.
Mais c’est bon la honte.

À cette effarante nouvelle, on serait en droit de se poser une inutile question:

Est-ce bien raisonnable de se vautrer dans la luxure avec l’Ex HDVV à 3 mois de quitter la France pour Bali ???

Vos lecteurs, CopainJoyeux, CopinesPutafrangées peuvent se rassurer ;jesus1.jpg

Le Petit Jésus veille au grain.
Et vous a immediatement envoyé un signe de protestation divine.

Vous étiez confortablement installée au café en bas de chez vous, accompagnée du dit Chewing-gum.

Grisée par l’émotion du moment, vous avez eu envie de lui dire un truc, qui peut-être aurait changé à tout jamais le cours de vos vies.
Quelque chose d’une spéctacularité* édifiante, tendre et extrêmement touchant à la fois.

Vous avez ouvert la bouche, vous étiez  prête…

C’est là qu’une énorme fiente de pigeon, d’un verdâtre teinté de blanc vous tomba sur les cheveux puis finit sa course sur votre délicate robe Comptoir des Cotonniers à 126 euros soldée.

848696722.jpg

Votre tentative romanesque restera inachevée.
Chewing-gum ne saura donc jamais ce que vous vouliez lui dire.
Ni personne d’ailleurs.
Vous emporterez le secret dans la tombe.

Car le petit Jésus ne veut pas vous voir faire n’importe quoi.

Et il a bien raison non ?

 

* Oui, vous aimez néologiser.

Tata Sublimette

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez une MeilleureDeVosAmies.
En l’occurrence, la vôtre, c’est la nana qui vous supporte depuis 28 ans et demi.

Tout a commencé alors que vous étiez des petits fœtus de rien du tout dans le ventre de Vos Petites Mamans.

image1.png

Ces dernières faisaient parties d’un très branché club de couture.

Parce qu’en 1980, faire partie d’un club de couture dans la Drôme Provençale était extrêmement tendance.

Alors par conséquent, LaMeilleureDeVosAmies et vous-même avez été très tôt contraintes de partager une intimité plus qu’embarrassante comme le fameux caca collectif sur le pot.

sc0011450c.jpg

Forcement, ça crée des liens.

Halte-garderie avec goûtés communs, école maternelle avec sieste fédératrice,

 

famille1981116.jpg

école primaire avec spectacles de fin d’année.

sc001177bc.jpg


En 4e, quand vous avez demandé à vos parents de vous inscrire en pension, LaMeilleureDeVosAmies vous a suivi pour 2 années d’investigation de l’âge ingrat.

Deux adolescentes boutonneuses lâchées dans un pensionnat de bonnes sœurs au sommet d’une montagne ardéchoise, forcément, ça vous forge une femme.

Et puis les circonstances vous ont séparées, vous êtes partie en apprentissage, elle a poursuivi en seconde, vous n’aviez plus vraiment les mêmes vies.

Un drame vous a rapproché quelques années plus tard, quand vous avez enterré votre amoureux de l’époque, à qui vous vouliez confier votre petite fleur (notons que vous auriez dû d’ailleurs), trop vite parti, foudroyé par une leucémie.
Parfois la vie c’est con.

Votre duo était back.
Malgré la distance, puisque vous vous êtes exilée quelques années plus tard à Nouméa, vous vous envoyiez de longues lettres et elle prenait soin de votre Moyen Frère pendant votre absence.

Voilà encore quelques années et vous vous retrouvez toutes les deux à vivre à Paris, elle en colocation et vous avec Musclor, ex HDVV 2001/2005.

Alors, le jour de vos 25 ans, quand vous avez débarqué chez elle avec vos deux valises, vous lui avez dit :
-  je viens de quitter Musclor, j’ai plus de mec, plus d’argent, plus d’appart, et plus de fierté.

Elle vous a bêtement répondu:

-  Aucun problème, vient sur mon canap.

Ce qui devait être un squattage de quelques semaines s’est transformé en colocation de deux ans.

C’est marrant, mais avec LaMeilleureDeVosAmies vous vous êtes toujours comprises.

Pourtant, il n’y a pas plus différent que vous et elle.
C’est simple, vous n’avez qu’un seul point en commun, celui d’être née dans le même village.
Éducation différente, envies bien distinctes, façons d’arborer la vie qui diffère, aucun point, idée, passion, goût commun.
Rien de rien de chez rien.

Un jour elle a rencontré l’ Homme de sa vie.
Elle vous a quitté pour vivre avec lui.
Enfin, pour déménager à 500 mètres de chez vous.
Faut pas déconner quand même.

Et puis il y eut le grand, le très grand événement de l’été dernier.
Quand elle vous a annoncé que vous alliez être tata.
Tata Sublimette.

Un truc que vous attendiez depuis 15 ans, mais ça fait tout de même son petit effet.
Vous avez hyperventilé.

Vous devez bien avouer que vous n’avez pas été une super meilleure amie pendant sa grossesse.
L’ovalisation de son ventre vous a un poil obstrué.

sublimac.jpg

Toujours votre syndrome Peter Pan, vous n’y pouvez rien, vous n’avez pas très envie de grandir.

De toute façon, ça a toujours été elle l’adulte de l’équipe.

D’ailleurs, elle sait très bien que cette petite chose gluante et molle qu’elle a courageusement expulsée de son utérus est une des raisons qui vous  poussent à filer à Bali.

Hier, vous avez fait la connaissance de Zélie, 3 kilos 7, qui s’est immédiatement mise à hurler lorsque vous l’avez prise dans vos bras.

zelie.jpg

Objectivement, la plus beau bidule vivant que vous avez vu de toute votre vie.

L’important, c’est de savoir, que, LaMeilleureDeVosAMies et vous même, lorsque vous serez grandes, vos enfants joueront ensemble dans le  bac à sable.

Enfin, que son quatrième jouera avec votre premier parce que là, parti comme c’est parti, vous n’allez pas mettre bas avant un bout de temps…

MAS pour MAC ILY

Le Chewing gum de Sublimette

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez un chewing-gum collé à sublimissimechewimgum.jpgvotre escarpin.

Chacune sa croix, le votre ne se détache pas depuis plusieurs années.

Un soir de septembre 2006, vous vous baladiez devant les Halles, majestueusement surélevée par une paire d’escarpins sublimes.

Et vous vous êtes rétamée, comme un caca, en descendant les escaliers, laissant votre Paddington flambant neuf  répandre son contenu sur le trottoir et votre amour propre s’autoflageller.

Vous pensiez la situation désespérée lorsqu’apparut sous vos yeux une paire de baskets appartenant à un  jeune homme bien sous tout rapport qui vous aida à ramasser votre sac et vous relever.

Vous avez fait un mouvement de cheveux et lui avait dit :
« Ça s’est fait, on va boire un verre ? »

Ce qui devait être une aventure d’un soir se transforma en une relation sexuellement amoureuse plus que compliquée, tintée de 7 séparations et demie.
Et puis un jour, vous avez lâché l’affaire.

Essayer de coordonner une handicapée des sentiments et un paraplégique de l’engagement ne pouvait être viable.

Vous pensiez en avoir définitivement fini avec  chewing-gum.

Un soir lambda, vous, votre régime draconien, vos dix kilos en moins et votre estomac frustré avez décidé de vous offrir une pizza .
Pas de la pizza d’anorexique.
Non, une vraie pizza dégoulinante, 8 fromages.
Après 3 mois de privations, cette pizza vous semblez d’une légitimité déconcertante.
Vous voilà donc installé devant le 20 heures, votre pizza accompagnée d’une salade verte sans sauce (devez vous rappelez que vous êtes au régime ?)

Vous avez délicatement découpé la première part, prête à l’enfourner.
D’ailleurs, un peu de bave dégoulinait le long de la commissure de vos lèvres, tellement la situation était orgasmique pour une nana en Opération Ventre Plat.

Quand tout à coup,
Chewing-gum apparaît à l’écran.

Tout sourire, il présente son bouquin .

Cette apparition suscita immédiatement en vous une question, certes superfétatoire :

As t on vraiment envie de voir l’ex HDVV , qui vous a piétiné l’aorte, au 20 heures de France 2 ?

Vous en avez eu l’appétit coupé.
Ce qui ne vous était pas arrivé depuis la chute du mur de Berlin.

Il vous parut justifié de faire une réclamation à l’auteur, estimant qu’après tant de dévotion vous méritiez au minimum un exemplaire gratuit, merde !
Vous avez donc manifesté votre mécontentement par mail ;

sublimissimemail.png

Et puis, comme il vous a  répondu qu’il serait ravi de vous offrir son bouquin autour d’un café, vous êtes même allez avec lui dans toutes les librairies parisiennes, le jour de sa sortie, pour vérifier l’état des stocks.

Et comme vous n’êtes pas de nature rancunière, et qu’en plus Chewing gum et un putain de bon écrivain, vous ne sauriez que recommander à vos LecteurSublimants d’acheter Punchlines.

couvpunchlines.jpg

 

facebookpunchlines.png

 

 

 

Sublimette et les choses du sexe

Comme toute Parisienne célibataire de moins de 30 ans qui se respecte, vous vous intéressez aux choses du sexe.

Vos brunchs dominicaux sont le théâtre de débats prolixes sur le sujet.
Et vous y apprenez beaucoup de choses.
Parce qu’à force de trop traîner avec vos Copains Joyeux, vous devenez une véritable experte en matière de pratique sexuelle appréciée par les mâles.

Nous parlons ici messieurs, de la chose que votre femme ne veut jamais faire, et de celle qu’elle ne veut faire que de temps en temps.

Commençons par le vaste débat de la gâterie.filleetsucette.jpg

Parce qu’il y a débat, c’est le moins que l’on puisse dire.
Si les hommes se plaignent d’avoir dans leur lit des femmes qui « rechignent à la besogne » (pour citer vos Copains Hétéro beauf), c’est tout simplement que l’acte en lui même n’a pas la même connotation pour tout le monde.

Moment d’intimité profond pour nous ; il semblerait que pour ces messieurs, ce soit un truc d’une banalité sans nom.
Encore le mystère de la différence de perception homme/femme…


Sommes-nous peut-être, mesdemoiselles, un poil refroidies par l’image de quelques films porno sur lesquels nous tombons en téléchargeant le dernier épisode de How I met your mother ?
(Toujours extrêmement surprenant la vue d’un énorme sexe en érection à la place de notre cher Barney en costume, les joies du téléchargement illégal…)

Pour le coup, la vue de ces jeunes femmes, exploitées comme un vulgaire bout de barbaque, engloutissant un organe érectile avec une joie forcée, puis simulant l’extase en se faisant mitrailler le brushing et le gloss,n’est que très moyennement excitant et surtout avilissant.

À quand de belles productions romantico-cochonnes pour les femmes ?


En tout cas, en termes de pratique, vous êtes en mesure aujourd’hui de confier LE tuyau à vos Lectrices Putafrangées , qui a changé votre vie et celles de vos amants épisodiques,que vous avez vous-même appris par les plus experts en la matière qui soit, vos Copains Joyeux donc…

(Avouons tout de même que vos brunchs sont particuliers…)

Alors Ce truc extraordinaire, c’est de toujours laisser un doigt dans la bouche (généralement le pouce) en même temps que le sexe de votre victime.
Le tout léché avec passion, vous ne savez pas pourquoi mais ça transcende les hommes.
Ça pour du tuyau, c’est du tuyau

Par contre messieurs, si vous pouviez éviter le trip hardeur de film porno allemand, qui tire violemment les cheveux et/ou (pire) appuie sur la tête, vraiment ça n’est agréable pour personne.
Profitez du moment et laissez nous faire, nous sommes de grandes filles maintenant.

Et puis il y a la très pudique question du coït anal.

11004739.jpg

Pudique parce que rares sont vos Copines Putafranges, même fortement alcoolisées, qui aiment parler de ça.

Pourtant…

Vous allez donc vous-même respecter la solidarité féminine et ne pas trop vous exprimer sur le sujet (alors que vous auriez eu tellement de choses à dire…)

Vous allez juste donner la phrase clef que vous martèle  tout Copain Joyeux qui se respecte :

1 doigt, 2 doigts, après tout passe.

Oui, ça fait vulgaire et très peu glamour, mais efficace

Messieurs, retenez ce conseil, parce qu’il n’y a pas de sodomie ratée, il n’y a que des sodomies mal préparées (toujours pour paraphraser Vos Copains Joyeux)

Et pour joindre l’image à la parole, vous laissez le groupe MC Circulaire vous faire une brillante démonstration de  persuasion

Notons que c’est Frédéric, le doux et tendre amoureux de votre copine Clotilde, qui vous a fait découvrir cette vidéo somme toute extrêmement pédagogique.


http://www.dailymotion.com/video/x327rg

Vous n’aimeriez pas être la place de votre copine Clotilde…

 

 

 

 

Single Sublimette

Comme toute Célibataire Parisienne de moins de 30 ans qui se respecte, vous avez une peur panique de la solitude.

Pas la solitude sexuellement – amoureuse, vous devez avouer que cette petite jachère sentimentale que vous entretenez depuis des mois vous fait un bien fou.


Non, vous, ce qui vous panique c’est d’être physiquement seule .

tribumasaikenya.jpgC’est la raison pour laquelle vous vous déplacez en tribu, vos amis tenant une part plus qu’importante dans votre vie et participant au moindre événement.

Vous n’avez pas passé une soirée seule depuis les attentats de New York, vous n’avez pas fait les magasins seule depuis le passage à l’Euro, votre dernière séance de ciné seule remonte aux Tsunamis, et partir en vacances seule vous excite autant que de décoder le génome humain .

Tout se fait avec Vos Copains Joyeux, Vos Copines Putafrangées, et/ou vos amis Hétéro Beauf .

Et puis, récemment, vous avez  dû éponger une sévère déception, qui a profondément bouleversé votre conception de l’amitié.
Un truc qui vous a fait comprendre qu’il était grand temps de se mettre à être bien, seule avec vous-même.

D’un seul coup, vous avez envie de solitude.
Et comme vous ne faites jamais les choses à moitié, partir vivre seule à l’autre bout de l’Océan Indien, qui plus est sur une île où vous ne connaissez personne et où vous ne parlez même pas la langue, c’est un peu comme pisser contre le vent.

Une façon de se sortir les doigts du cul.

D’ailleurs, dans le cadre de la restructuration de vous-même, vous avez fait dernièrement un truc incroyable.

Vous accompagniez Votre Petite Maman qui donnait conférence dans une très select école de design à Lyon.

Vous vous êtes dit que vous et vos 10 kilos en moins aviez très envie, pendant ce laps de temps, de remonter la rue de la République à la recherche de fringues qui mouleraient incroyablement votre nouveau corps de déesse callipyge.

Vous aviez donc quelques heures devant vous pour faire chauffer à blanc votre carte bleue.

Seulement, vous aviez omis un détail qui a son importance.
Vous alliez devoir, à un moment M, vous nourrir.
Et vous n’avez pas droit au vulgaire sandwich jambon beurre.
Ni de court-circuiter le déjeuner.
Ces deux options étant totalement proscrites par Votre Docteur des Lobes .

VOUS ALLIEZ DONC DEVOIR MANGER SEULE AU RESTAURANT.

Une sorte de baptême du feu.

Jamais vous n’imagineriez être vue seule assise à une table, sans même un paquet de copies à corriger ou un bouquin qui vous donnerait une consistance de femme d’affaires ou de touriste égarée.

N’écoutant que votre courage, vous vous êtes fébrilement dirigée vers le restaurant l’OPUS, situé en plein coeur de la place des terreaux.

Discrètement, vous vous êtes assise à une table au milieu des couples et des costards /cravates.
Vous aviez l’impression que tout le monde vous regardait, jugeant votre état de pauvre fille esseulée.
Vous avez commencé à hyperventiler.
Votre pouls s’est accéléré, un peu de sueur coulait le long de votre tempe droite.

C’est là qu’il est arrivé.

L’HDVV.
Certainement le garçon le plus beau de cette planète (en tout cas de Lyon).

Il s’est avancé vers vous, la démarche de l’homme sûr de lui.
Vous envisagiez déjà les prénoms de vos futurs enfants.

Il vous a souri.
Vous lui avez souri.

Il allait vous dire un truc beau, genre

« mademoiselle, laissez- moi vous dire à quel point vous illuminez la place des terreaux, vous habitez chez vos parents ?, marrions-nous dans l’heure. »

Vous auriez accepté illico.

Mais en fait il vous a juste demandé :

« C’est pour déjeuner ?
Vous attendez quelqu’un ou vous déjeunez seule ? »

En fait, L’HDVV, c’ était juste le serveur.

Alors, vous avez dit oui, je déjeune seule.
Et c’est pas si terrible à dire, oui, je déjeune seule.

07placedesterreaux.jpg

Vous avez donc attendu votre salade Cesare, aussi mauvaise et chère qu’à Paris, vous avez enfilé vos lunettes de soleil et écouté le cliquetis de l’eau tombant dans la fontaine, laissant le soleil pénétrer votre épiderme.

 

À presque trente ans, c’est une mini victoire sur la vie.

C’est bon, vous êtes prête pour Bali…

12345...14

sublimissime@yahoo.fr

sublimissime@yahoo.fr

Sublimette maman

Sublimette maman

Sublimette voyage

Sublimette voyage

Histoires Sublimées :

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Images: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

db87 |
Les copains de Santiago del... |
bobinettes cheries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M§IMITµAAµµµµ
| C MOI LA QUEEN ...LOL
| sourirescyclistes